mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

Il existe de nombreuses applications pour apprendre la langue des signes. Elix, une des plus connues, est une sorte de dictionnaire visuel. Elle propose des vidéos détaillant la manière de signer chaque mot. D’autres applications d’apprentissage de la langue des signes utilisent carrément des animations 3D comme Signeveil par exemple.

Mais la langue des signes ne s’adresse pas qu’aux sourds et malentendants. De plus en plus de parents choisissent de l’apprendre à leurs enfants en bas âge pour communiquer avec eux avant l’acquisition de la parole. Pour cela aussi il existe des applications comme Bébé signe.

A l’inverse, non pas pour apprendre mais pour traduire la langue des signes, Google prépare depuis plusieurs années un logiciel doté d’une intelligence artificielle qui pourrait interpréter les mouvements des mains et expressions du visage simplement grâce à la caméra de votre smartphone.

Les enfants malentendants ne sont pas oubliés des géants des technologies. Le chinois Huawei a créé Story sign, une application capable de traduire des livres en langue des signes. L’application n’est pour l’instant compatible qu’avec 5 livres. StorySign fonctionne grâce à l’objectif photo de votre smartphone qui reconnait l’écriture. Un petit personnage en 3D apparaît et s’occupe ensuite de signer l’histoire à votre enfant.

Et en Polynésie ? Aucune application locale de ce type n’existe pour le moment. L’association Apa e reo nui est pour l’instant en sommeil mais sachez qu’il est possible d’apprendre la langue des signes française (LSF) au Grepfoc et à la Maison de la culture.

 

 

Diffusion :

Web Zone : des solutions digitales pour les sourds et malentendants


 

Disponible jusqu’au
Durée :

partagez cette video

à voir aussi

REPLAY A LA UNE

les programmes tv