jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Voyageurs bloqués dans les aéroports : le haut-commissariat fait le point

Publié le

Le haut-commissariat et les services de la Polynésie française sont mobilisés pour coordonner, en lien avec les compagnies aériennes, le transport des voyageurs actuellement bloqués suite aux restrictions de déplacements appliquées au niveau international et national pour lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Publié le 24/03/2020 à 16:24 - Mise à jour le 24/03/2020 à 16:33
Lecture < 1 min.

Le haut-commissariat et les services de la Polynésie française sont mobilisés pour coordonner, en lien avec les compagnies aériennes, le transport des voyageurs actuellement bloqués suite aux restrictions de déplacements appliquées au niveau international et national pour lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Les uniques interlocuteurs des passagers en attente d’une solution de transport restent les compagnies aériennes à qui il incombe d’assumer leurs engagements contractuels vis-à-vis de leurs clients.

En liaison permanente avec les cellules de crise de l’État et du Pays, les transporteurs aériens sont en mesure d’informer les voyageurs sur les modalités pratiques des vols maintenus tout en prenant en compte chaque situation individuelle.

Pour mémoire et jusqu’à nouvel ordre, l’acheminement de voyageurs vers la Polynésie française est suspendu depuis le 19 mars 2020, sauf pour une liste limitative de professionnels (santé, forces de l’ordre…etc) et pour les résidents, en difficulté, dont les situations individuelles sont étudiées au cas par cas.

L’État et le Pays appellent à nouveau à la responsabilité pour éviter le retour massif des résidents sur le territoire polynésien. Aussi, il est demandé à chacun, même si cela est très difficile, de ne pas faire revenir dans l’immédiat ses proches au fenua.

Ce n’est qu’en limitant nos déplacements et notamment les voyages, que nous protégeons les habitants du fenua, car c’est par nous que circule le virus.

infos coronavirus