mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Vols en hausse : les téléphones seront bloqués

Publié le

Publié le 02/08/2016 à 15:41 - Mise à jour le 02/08/2016 à 15:41
Lecture < 1 min.

Trop c’est trop. Les vols de vini affichent un record : 1228 téléphones portables volés en 2015 contre 175 seulement en 2012. Face à cette recrudescence, la gendarmerie a organisé une conférence de presse ce mercredi pour annoncer les mesures de lutte contre les vols.
 
Dorénavant, l’enquêteur de la gendarmerie ou de la police nationale pourra procéder au blocage à distance du téléphone grâce au numéro IMEI qui permet d’identifier le téléphone. Un blocage possible dès le dépôt de plainte. « Dès lors que la gendarmerie aura déposé une plainte, on bloquera les téléphones », a précisé Pierre Caudrelier, commandant de la gendarmerie. Une mesure dissuasive pour les délinquants et rendre inutilisable les appareils volés.
 
Lors de cette conférence, la gendarmerie a rappelé les peines encourues. En cas de vol simple, le Code pénal prévoit 3 ans d’emprisonnement et près de 5.4 millions de Fcfp d’amende. Concernant le vol accompagné d’une circonstance aggravante (violences, pluralité d’auteurs, etc.) le Code pénal prévoit 5 ans d’emprisonnement et près de 9 millions de Fcfp d’amende. Enfin, le recel est réprimé et sanctionne de 5 ans d’emprisonnement et près de 45 millions de Fcfp d’amende.
 
En Polynésie, la gendarmerie recense des vols constants et de manière régulière. Une situation qui correspond aussi au succès commercial de ce type d’appareils, selon la gendarmerie.
 

Rédaction web avec Alex Gouty

infos coronavirus