fbpx
lundi 27 janvier 2020
A VOIR

|

Vol au-dessus des rivières de Tahiti

Publié le

Publié le 03/11/2017 à 14:55 - Mise à jour le 03/11/2017 à 14:55
Lecture 3 minutes

L’équipage de la 35F cumule les heures de vols au-dessus des rivières. La direction de la défense et de la protection civile établit une banque images précise des cours d’eau de Tahiti et de l’île sœur. Des milliers de clichés ont déjà été pris.  Cette mission de reconnaissance a pour but d’informer les services du pays et les communes  de la localisation des zones encore sensibles.

“Nous sommes à la recherche d’embâcles (NDLR: accumulation naturelle de matériaux apportés par l’eau) dans les cours d’eau qui vont former des bouchons et qui, lorsqu’il y aura une montée des eaux, fera un barrage qui a un moment donné va lâcher, provoquant une crue torrentielle dans la rivière.”, explique Christophe Pelletier, responsable des risques majeurs à la Direction de la Défense et de la Protection Civile (DDPC).

Pour avoir les meilleures photos, la coordination entre le pilote et son équipage doit être parfaite. Les survols des rivières parfois sinueuses se font à basse altitude,  depuis les embouchures jusqu’au fond des vallées.  Le pilote doit aussi veiller aux distances de sécurité à cause de la végétation très dense.

Ce que confirme, le pilote et lieutenant de vaisseau Guillaume Loiseau, “Parfois, on va se retrouver dans des vallées très encaissées, très enclavées. Avec l’hélicoptère on peut aller dans ces endroits-là, on a une certaine mobilité, mais du coup, à cause de la proximité des obstacles et des dangers, cela rend un peu plus périlleuses et plus techniques ces missions.”

Apres un mois de reconnaissance, le Dauphin se dirige aujourd’hui à la presqu’ile. Trois heures de vols sont prévues. Mais entre les cartes satellites et la réalité du terrain, il y a une différence. Beaucoup de cours d’eau sont difficilement visibles même depuis les airs. “Il y a des cours d’eau que l’on ne retrouvera jamais, vu qu’ils sont sous la végétation. Dans les zones urbaines, ils peuvent être enterrés dans des canalisations et du coup, on est obligé d’aller chercher chaque cours d’eau.”, indique le co-pilote et enseigne de vaisseau David.

Suite aux intempéries du début d’année,  plusieurs opérations de nettoyage ont été menées. Mais certains canaux sont encore remplis de végétaux comme au-dessus de Faa’a ou dans la vallée de la Tipaerui.  Des chutes d’arbres le long des flancs des montagnes ont aussi été repérés. Ces troncs peuvent s’avérer des menaces pour les populations s’ils sont emportés par les crues.
 

Rédaction Web avec Thomas Chabrol

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Selon l’OMS, le virus apparu en Chine n’est pas...

L'OMS a jugé jeudi qu'il était "trop tôt" pour déclencher l'alerte internationale face au virus apparu Chine et qui s'est répandu dans plusieurs pays, demandant à Pékin que le confinement de millions d'habitants soit de "courte durée".

Nouveau virus en Chine : ce que l’on sait

Un nouveau virus ressemblant au SRAS a fait 17 morts en Chine, contaminé des centaines de personnes et atteint jusqu'aux États-Unis où un malade a été identifié, alimentant la peur d'une propagation à la faveur de la grande migration du Nouvel An chinois.

Australie : des espèces menacées durement frappées par le...

Les feux en Australie ont brûlé plus de la moitié de l'habitat connu de 100 plantes et animaux menacés, dont 32 espèces en danger critique d'extinction, a annoncé lundi le gouvernement.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X