dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Viti : bientôt des débits supérieurs pour les offres internet fixe et mobile

Publié le

Le Conseil des ministres a approuvé l’octroi d’autorisations d’utilisation de fréquences à la société Viti.

Publié le 18/11/2020 à 15:19 - Mise à jour le 18/11/2020 à 15:22
Lecture < 1 min.

Le Conseil des ministres a approuvé l’octroi d’autorisations d’utilisation de fréquences à la société Viti.

La société Viti a présenté cette demande d’autorisation d’utilisation de fréquences en vue de densifier son réseau de télécommunication s’appuyant sur la technologie 4G-LTE et d’assurer des débits supérieurs pour les services de données des offres internet fixe et mobile.

Le choix de la technologie LTE induit une architecture de réseau simplifiée se traduisant par une réduction du nombre d’équipement constitutif du réseau de télécommunication.

Le Conseil des ministres a conféré à Viti la qualité d’opérateur de télécommunication comme fournisseur d’accès à internet par arrêté le 12 février 2010 et la qualité d’opérateur de télécommunication mobile également par arrêté le 5 juillet 2018.

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :
– Engagement des actions du CRSD: financement au profit de la commune de Mahina
– Subvention de fonctionnement en faveur de la société par actions simplifié (SAS) Fare Rata pour l’exercice 2020
– Projets de loi du Pays et délibérations pour le dispositif de solidarité dans le domaine de l’électricité
– Déclaration d’activité d’hébergement touristique en Polynésie française
– Renforcement des mesures de soutien aux artistes de Polynésie française
– Bilan du séminaire organisé par le COPF
– Subventions en faveur d’associations et de fédérations sportives
– Bilan de l’action des guides sanitaires 

infos coronavirus

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :