vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Communiqué

Virginie Bruant visite les sites de la Fraternité Chrétienne

Publié le

COMMUNIQUÉ - La ministre des Solidarités, en charge des personnes non autonomes, Virginie Bruant, s’est rendue vendredi matin, sur les sites de la Fraternité Chrétienne, pour une visite officielle.

Publié le 16/05/2022 à 16:18 - Mise à jour le 16/05/2022 à 16:19
Lecture 3 minutes

COMMUNIQUÉ - La ministre des Solidarités, en charge des personnes non autonomes, Virginie Bruant, s’est rendue vendredi matin, sur les sites de la Fraternité Chrétienne, pour une visite officielle.

La ministre était accompagnée de la directrice de la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE), nouvellement nommée, Démécia Manuel, de la responsable de la cellule des établissements et programmes d’action sociale, Rauana Morris, et de sa conseillère technique à la solidarité, Ina Mai.

Créée en 1979 par Geneviève Dano et Emmanuel Porlier avec le soutien de Mgr Coppenrath, la Fraternité Chrétienne est une association à but non lucratif, dont les bénévoles apportent soutien et réconfort aux enfants malades et aux personnes porteuses de handicap.

La Fraternité Chrétienne rassemble 4 centres : deux situés à Papeete, et deux à Punaauia, dont un centre pour les adultes. Ils bénéficient tous d’un plateau technique pluridisciplinaire et leur mission est de développer l’autonomie, la socialisation, les capacités motrices et intellectuelles des jeunes accueillis, avec à la clé et dans la mesure de leurs capacités, une insertion professionnelle.

La ministre a commencé sa visite en musique, avec le premier centre de la Mission, qui accueille des enfants à partir de 3 ans, présentant des déficiences motrices d’origines multiples avec ou sans troubles associés.

Puis elle s’est rendue dans le centre Fare Ora. Situé sur les hauteurs de la Mission, dans un cadre très agréable, ce centre accueille quotidiennement une quinzaine d’adultes, et a pour objectif de rendre les personnes handicapées plus autonomes et plus responsables.

Enfin, la ministre s’est rendue sur le site qui accueille les deux centres de Punaauia, à Outumaoro. Ces centres accueillent des enfants dans l’un, et des adultes dans l’autre, tous atteints de polyhandicaps ou de surhandicaps (polyhandicap auquel s’ajoute fréquemment des troubles psychiques de la personnalité et du comportement).

La visite des associations et des centres sous la tutelle du ministère des Solidarités, en charge des personnes non autonomes, est une priorité pour Virginie Bruant qui souhaite connaître ces établissements, leurs fonctionnements, leurs besoins, leurs personnels, et souhaite “mettre des moyens extraordinaires pour aider ces personnes extraordinaires”.

infos coronavirus