vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Vigilance : des méduses et galères portugaises à Arue

Publié le

La semaine dernière, la mairie de Paea alertait de la présence de galères portugaises au niveau de Maraa. C'est cette fois sur la côte Est que ces organismes ont été vus.

Publié le 16/06/2020 à 10:51 - Mise à jour le 16/06/2020 à 10:53
Lecture < 1 min.

La semaine dernière, la mairie de Paea alertait de la présence de galères portugaises au niveau de Maraa. C'est cette fois sur la côte Est que ces organismes ont été vus.

La commune de Arue met en garde ses habitants : des méduses et des galères portugaises sont présentes dans les eaux.

En cas de contact avec une galère portugaise, la Croix rouge recommande dans un guide de
– verser de l’eau chaude sur la zone pour atténuer la douleur.
– Retirer les tentacules restantes avec une pince à épiler si possible
– Appliquer une compresse froide pour soulager la douleur si de l’eau chaude
n’est pas disponible. Ne pas appliquer de la glace directement sur la peau non protégée.
– Observer les signes de détresse et commencer la réanimation cardiorespiratoire (RCR) si nécessaire.
– Consulter un médecin
Il est déconseillé de gratter ou frotter. Par ailleurs, même hors de l’eau, l’organisme conserve son pouvoir urticant.

Si vous vous faites piquer par une méduse, la Croix rouge conseille de rincer la plaie à l’eau de mer sans frotter, la recouvrir de sable, puis laisser sécher. Retirez ensuite le sable à l’aide d’un carton rigide pour enlever les cellules urticantes encore présentes sur la peau. Rincez à nouveau avant d’appliquer un antiseptique.

MÉDUSES ET GALÈRES PORTUGAISES : signalement de la présence ce matin, mardi 16 juin 2020, dans le lagon de Arue de…

Publiée par Arue, une ville où il fait bon vivre sur Mardi 16 juin 2020

infos coronavirus