dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Vidéos – Vini a lancé la 4G, Viti présente l’Internet des objets

Publié le

Publié le 14/03/2017 à 15:27 - Mise à jour le 14/03/2017 à 15:27
Lecture 2 minutes

Près de 25 000 abonnés Vini bénéficient depuis ce mercredi matin d’une connexion 4G sur leur Smartphone. Il s’agit uniquement des abonnés Premium et Premium Plus et il n’y a aucun coût supplémentaire.  « Pour l’instant seuls les abonnés en Premium et forfait Internet only ont accès à cette nouvelle technologie. Nous allons étudier l’extension de cette nouvelle technologie à d’autres types de clients. La priorité c’est les clients premium (…) Pour le client, il n’y aura rien à changer. Il faudra juste qu’il ait un téléphone compatible 4G, une carte SIM compatible 4G, et qu’il soit bien sûr dans la zone de couverture », explique  Yannick Teriierooiterai, président de Vini

Pour le moment, seule la zone urbaine de Papeete est couverte. « Nous prévoyons l’extension de la couverture sur le reste de l’île de Tahiti, Moorea et les îles Sous-le-Vent notamment Bora Bora avec l’installation de 80 sites complémentaires ».
 
 

Yannick Teriierooiterai, président de Vini

Vini n’est pas le premier opérateur du fenua à exploiter la technologie 4G. La société Viti l’exploite depuis février 2015. En attendant d’obtenir l’autorisation du gouvernement pour l’appliquer à de la téléphonie mobile, Viti va lancer ses offres pour les objets connectés, les IOT.
 
« L’IOT c’est l’Internet des objets. Après avoir connecté des domiciles, les bâtiments, on est passés à l’internet mobile. Et l’IOT c’est la prochaine évolution d’Internet où là ce sont des objets qui vont être connectés à Internet avec de très faibles débits, à très faible coût, et avec de grandes durées d’autonomie,
explique Raymond Colombier, directeur commercial et marketing chez Viti . Aujourd’hui c’est un marché qui n’est pas encore arrivé à maturité, qui va arriver dans un ou deux ans à maturité. Viti a fait le choix de s’y positionner avec le leader mondial de l’IOT qui s’appelle Sigfox. C’est une société française. »

Les offres ne dépassent pas les 900 Fcfp par an et permettent de connecter à un Smartphone des détecteurs de fumés pour les particuliers ou les entreprises des appareils de mesure du taux d’humidité des sols pour les agriculteurs ou encore des traqueurs GPS pour les pêcheurs ou les randonneurs. Les applications sont multiples et la couverture est très importante. « Les relais peuvent porter sur plusieurs centaines de kilomètres sur la mer ». 

La bataille de la 4G est loin d’être terminée. Vini s’est également mis sur le marché des objets connectés. Le prochaine épisode jeudi avec l’ouverture du festival du numérique.
 

 

Raymond Colombier, directeur commercial et marketing chez Viti

Rédaction web avec Sam Teinaore

infos coronavirus