lundi 16 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéos – Inondations : le recensement des dégâts se poursuit à Papeari, Faaone également touché

Publié le

Publié le 02/02/2017 à 12:11 - Mise à jour le 02/02/2017 à 12:11
Lecture 2 minutes

Ce vendredi matin la circulation a été perturbée au PK 54. Les automobilistes étaient invités à passer par la côte Est pour rejoindre la ville. La pluie est tombée toute la nuit à Papeari. “Vers minuit jusqu’à 3 heures du matin on a eu de grosses pluies, de gros grains qui sont tombés en continu. Ça m’a surpris”, déclare le maire délégué de Papeari Alain Sangue. L’eau a inondé plusieurs habitations. “Je me suis levé vers 1 heure du matin. Je me suis rendu compte qu’il y avait une forte pluie. Je me suis dit qu’il fallait faire le tour de la maison, voir s’il n’y avait pas de l’eau qui montait. J’ai vu les poubelles, les bouteilles, tous les objets autour de la maison qui flottaient, raconte Robert, habitant de Papeari. Je me suis dit que la mairie n’avait pas débouché les caniveaux. Ils n’ont pas fait les travaux avant la pluie.”
Une cellule de crise a été mise en place. Quelques personnes ont dû être évacuées vers la salle omnisports de la commune. 

 

La rivière Paui est sortie de son lit en amont de la vallée. Les services de la direction de l’Équipement ont été mis en alerte rapidement avec notamment un tractopelle et une drague. Ils devaient progressivement remonter la rivière pour rechercher et enlever les embâcles.
L’eau a peu à peu baissé dans la matinée. La circulation a été rétablie au PK54. 

Au pk 47,43, à Faaone, la rivière Mapuaura est également sortie de son lit, mais sans causer trop de dégâts. Un case et un camion ont été dépêchés sur place et devaient également remonter la rivière pour déceler et traiter les embâcles.

Le chef de corps des pompiers fait état de 45 habitations inondées à Papeari. Pour le maire, il y en aurait 50 et peut être plus. “50 habitations ont été recensées. Je pense qu’il y en a plus. Il y en a autant côté montagne que côté mer”, estime Alain Sangue. 
Les habitants qui ont subi des inondations sont invités à se faire connaître en appelant la cellule de crise 40574030 pour faire une déclaration.  

Rédaction web (Interviews : Mata Ihorai / Oriano Tefau)

Les zones inondées à Papeari

Alain Sangue, maire délégué de Papeari

Des habitants de Papeari racontent

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV