dimanche 12 juillet 2020
A VOIR

|

Vidéos – Inondations : le recensement des dégâts se poursuit à Papeari, Faaone également touché

Publié le

Publié le 02/02/2017 à 12:11 - Mise à jour le 02/02/2017 à 12:11
Lecture 2 minutes

Ce vendredi matin la circulation a été perturbée au PK 54. Les automobilistes étaient invités à passer par la côte Est pour rejoindre la ville. La pluie est tombée toute la nuit à Papeari. « Vers minuit jusqu’à 3 heures du matin on a eu de grosses pluies, de gros grains qui sont tombés en continu. Ça m’a surpris », déclare le maire délégué de Papeari Alain Sangue. L’eau a inondé plusieurs habitations. « Je me suis levé vers 1 heure du matin. Je me suis rendu compte qu’il y avait une forte pluie. Je me suis dit qu’il fallait faire le tour de la maison, voir s’il n’y avait pas de l’eau qui montait. J’ai vu les poubelles, les bouteilles, tous les objets autour de la maison qui flottaient, raconte Robert, habitant de Papeari. Je me suis dit que la mairie n’avait pas débouché les caniveaux. Ils n’ont pas fait les travaux avant la pluie. »
Une cellule de crise a été mise en place. Quelques personnes ont dû être évacuées vers la salle omnisports de la commune. 

 

La rivière Paui est sortie de son lit en amont de la vallée. Les services de la direction de l’Équipement ont été mis en alerte rapidement avec notamment un tractopelle et une drague. Ils devaient progressivement remonter la rivière pour rechercher et enlever les embâcles.
L’eau a peu à peu baissé dans la matinée. La circulation a été rétablie au PK54. 

Au pk 47,43, à Faaone, la rivière Mapuaura est également sortie de son lit, mais sans causer trop de dégâts. Un case et un camion ont été dépêchés sur place et devaient également remonter la rivière pour déceler et traiter les embâcles.

Le chef de corps des pompiers fait état de 45 habitations inondées à Papeari. Pour le maire, il y en aurait 50 et peut être plus. « 50 habitations ont été recensées. Je pense qu’il y en a plus. Il y en a autant côté montagne que côté mer », estime Alain Sangue. 
Les habitants qui ont subi des inondations sont invités à se faire connaître en appelant la cellule de crise 40574030 pour faire une déclaration.  

Rédaction web (Interviews : Mata Ihorai / Oriano Tefau)

Les zones inondées à Papeari

Alain Sangue, maire délégué de Papeari

Des habitants de Papeari racontent

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

10 agents de la DSP décorés

10 agents ont été décorés par le haut-commissaire. Neuf d’entre eux ont reçu la médaille d’honneur de la police nationale et le...

114 tonnes de déchets ménagers rapatriés des îles en...

Au cours de l'année 2019, 114 tonnes de déchets ménagers spéciaux ont été rapatriés depuis Raiatea, Huahine, Apataki, Makemo, Makatea, Mataiva, Takaroa et Hiva Oa.

Saga 2020, c’est parti !

La 28ème édition de la Saga a débuté aujourd’hui. Grâce au soutien des fidèles partenaires, du ministère des Sports, du contrat de ville et de la mairie de Teva i Uta, et malgré la crise du Covid-19, la Saga se tient bien cette année mais sous la forme de deux CLSH (centres de loisirs sans hébergement).

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV