samedi 16 janvier 2021
A VOIR

|

Vidéos – Ink Girl France 2019 : Hinarii Shing Soi dans la course au titre

Publié le

Publié le 14/01/2019 à 14:27 - Mise à jour le 14/01/2019 à 14:27
Lecture 2 minutes

Son corps n’est pas encore entièrement recouvert d’encre. Hinarii Shing Soi opte pour des traits fins. A 30 ans, la jeune femme s’est inscrite au concours ink girl France 2019 par défi et par passion pour le tatouage polynésien. « Je me suis dit : Estelle l’a fait, Herenui l’a fait.. Pourquoi pas moi ? Comme on dit, qui ne tente rien n’a rien ». 

Sur la cuisse, Hinarii doit remplir une carpe d’encre colorée. Selon le choix de  ses motifs, elle choisit différents tatoueurs.  Bras, dos, cuisse et cou sont les prochaines parties du corps qu’elle souhaite embellir de motifs polynésiens. Et pour en discuter , elle échange ses idées avec la 1re Polynésienne à avoir décroché le titre. C’était Estelle Anania, en 2017 : « C’est vrai qu’on est tatouées très différemment. Elle en a un petit peu moins, mais ce n’est pas grave. Elle va se préparer pour le concours. D’autres pièces vont êtres faites. Elle va porter très loin la promotion des tatouages polynésiens », estime Estelle. 

Patutiki , polynésien moderne ou japonais, Hinarii ne se limite à aucun style. Mais elle privilégie des traits et des courbes fines plutôt que des grosses pièces.  Avec cette participation au concours , elle souhaite valoriser l’art du tatouage, précieux en Polynésie.

D’ici 4 mois, de l’encre aura coulé sous la peau d’Hinarii. La jeune femme poursuit sa préparation pour travailler aussi ses postures et compléter son book photo. 

Rédaction web avec Thomas Chabrol 

infos coronavirus