dimanche 21 juillet 2019
A VOIR

|

Vidéos – Aides agricoles : des centaines de dossiers en attente

Publié le

Publié le 28/09/2018 à 11:57 - Mise à jour le 28/09/2018 à 11:57
Lecture 2 minutes

La Foire agricole a ouvert jeudi sur le site de Vaitupa à Faa’a. C’est l’événement de l’année pour beaucoup de professionnels et certains auraient aimé avoir plus de moyens pour s’y préparer. “Depuis 2017 on a fait une demande d’aide en matériel et depuis on n’a pas encore reçu le matériel qu’il faut. On essaie de se débrouiller avec le matériel qu’on a”, témoigne Jean-Baptiste Tavanae, agriculteur bio de Papeari.

Un nouveau dispositif d’aides agricoles a été mis en place en fin d’année 2017. Mais depuis, beaucoup attendent encore une réponse. “C’est bien de proposer mais maintenant on attend la réponse. On peut développer l’agriculture biologique mais si on n’a pas de matériel on ne pourra pas”

>>> Lire aussi : La Foire agricole est de retour du 27 septembre au 7 octobre 

Interview de  Jean-Baptiste Tavanae, agriculteur bio de Papeari.

Philippe Couraud, directeur de l’Agriculture explique que le nouveau dispositif est très attrayant. Les financements peuvent aller jusqu’à 80% pour les projets innovants contre 60% avec l’ancien dispositif. Les nouvelles mesures augmentent les plafonds d’aides accordées et le nombre de bénéficiaires “puisque maintenant le secteur agro-alimentaire peut en bénéficier.” Résultat : les demandes ont explosé. “Il y a eu un engouement du monde agricole pour ce dispositif. En quelques mois, on a reçu plus de 900 dossiers d’aide”, raconte Philippe Couraud. “Effectivement, nos services ont été totalement engorgés puisque auparavant on traitait au maximum une quarantaine, une cinquantaine de dossiers par an. On n’a pas pu traiter tous les dossiers avec la célérité voulue.” 

> Plus de 200 dossiers déjà traités

Interview de Philippe Couraud, directeur de l’Agriculture 

Plus de 200 dossiers ont déjà été traités mais plusieurs sont encore en attente et le directeur de l’Agriculture ne s’en cache pas : “il y a des dossiers qui ne pourront pas être traités cette année parce qu’on n’a pas le temps matériel de les traiter et les budgets qui avaient été alloués au dispositif sont épuisés. (…) On a été victimes de notre succès. On a multiplié par 3 le personnel en charge des traitements mais ça n’a pas suffi. On va, à partir de 2019, mieux baliser la réception des agriculteurs qui viennent nous voir pour qu’il n’y ai pas cette attente. Je suis bien d’accord, une aide ça doit être inscrit en 6 mois.” 

Le directeur de l’Agriculture retient cependant que, parmi les dossiers traités,  “on a accordé grâce à ce dispositif des niveaux de soutien sur des projets qui peuvent aller jusqu’à 5 millions, 6 millions, 10 millions, 20 millions… On a accordé des dispositifs d’aide notamment à des personnels dans le secteur forestier, également dans l’agro-alimentaire ou des gros équipements chez des professionnels”.

Rédaction web  

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X