mardi 11 août 2020
A VOIR

|

Vidéos – Addictions : des chiffres inquiétants chez les jeunes, la Croix rouge s’attaque au problème

Publié le

Publié le 09/06/2018 à 9:51 - Mise à jour le 09/06/2018 à 9:51
Lecture 2 minutes

En Polynésie, la drogue toucherait de plus en plus de personnes, en particulier les jeunes. L’antenne locale de la Croix rouge a décidé de prendre le problème à bras le corps. Depuis 4 ans, via son programme Turumono, elle dispense des formations à des travailleurs sociaux et des bénévoles de terrain pour renforcer leurs compétences dans le domaine de l’addictologie. L’objectif est de leur donner les outils pour aider les jeunes toxicomanes. Samedi, une dizaine d’entre eux recevait leur attestation de formation.

Les d’éducateurs spécialisés assistantes sociales  du foyer Uruai a tama, qui accueille des jeunes garçons de 12 à 17 ans placés par la justice, on suivi la formation.
« Il nous faut ce temps pour prendre du recul, nous retrouver en tant que professionnels, revoir les postures à améliorer, adapter. On va vraiment s’axer sur la valorisation des capacités des jeunes pour pouvoir les porter, et pour qu’ils puissent s’ouvrir et réussir dans la vie », explique Carmelito Tauraa responsable éducatif du foyer.
« Il faut mettre en place une relation de confiance avec l’enfant. Ils ne veulent pas forcément parler du paka par exemple. Cette formation nous a permis d’avoir des clefs pour faire en sorte qu’ils s’ouvrent à nous », raconte Vaihere Teharuru éducatrice.

Avertis des spécificités de ce que l’on appelle l’addictologie, les voilà mieux préparés à aider les consommateurs de drogues à changer leur avenir. C’est tout l’objectif du programme Turumono, qui a déjà offert cette formation une centaine de personnes à Tahiti et aux Raromatai. Mais ce n’est pas encore suffisant. « Maintenant on se tourne vers les professionnels. Mais nous nous adressons également aux associations, communautés religieuses, associations de quartier, associations de jeunesse », appelle Willma Tehihira-Cibard 

La Croix rouge invite donc les bénévoles qui le souhaitent à venir se former, pour aider les jeunes, de plus en plus nombreux à sombrer dans la drogue.

Une étude menée par le gouvernement et la direction de la Santé auprès de 3200 adolescents de 13 à 17 ans a été dévoilée : 26% déclarent avoir consommé du tabac et 44% avoir consommé de l’alcool au cours des 30 derniers jours. 
Il s’agit de la première étude du genre au fenua. « C’est une photographie à un moment présent de tous les problèmes, dont ceux qui concernent les conduites addictives comme le tabac, l’alcool et les diverses toxicomanies. On peut noter des points qui sont plutôt positifs où on semble avoir quelques petits frémissements de progrès en particulier sur la consommation de tabac chez les jeunes. Mais globalement tous les chiffres, y compris ceux des conduites addictives sont préoccupants », explique Vaea Terorotua de la direction de la Santé. 

Les chiffres dévoilés par l’étude n’étonnent pas vraiment les professionnels de santé : « c’est notre constat au quotidien. Mais ça a le bénéfice cette enquête de pouvoir mesurer et poser des indications pour les réajustements de programme dans le futur. Cette enquête normalement devrait être reconduite tous les 5 ans. »

L’enquête s’intéresse aussi à la santé et à l’éducation, du lavage de dents à l’utilisation du préservatif… Les résultats interrogent sur le rôle des parents. « Cette enquête est le reflet de la société. On ne peut pas stigmatiser les parents dans leur rôle auprès de leurs enfants. N’empêche, c’est vrai qu’il convient tout à fait comme axe fort des recommandations qui sortent de cette enquête de renforcer leur rôle auprès de leurs jeunes et de les aider à avoir une parentalité plus assumer et plus consciente. »
 

Rédaction web 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : plusieurs dizaines de nouveaux cas en Polynésie

Depuis l'annonce d'un cas confirmé au restaurant Piment rouge et la multiplication des tests, les médias attendaient une communication officielle. Aucun communiqué...

L’immeuble Juventin en cours de destruction

Sa destruction était annoncée : l'immeuble Juventin et en cours de déconstruction. Construit dans les années 50, le bâtiment abritait l’une des...

Education : Snetaa FO Polynésie se lève contre l’affectation...

La branche locale du premier syndicat de l’enseignement professionnel dénonce l'affectation en métropole de quatre lauréats polynésiens de concours enseignants. Il s'agit...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV