samedi 16 janvier 2021
A VOIR

|

Vidéo – Un tour de l’île au son des V8

Publié le

Publié le 04/01/2019 à 13:43 - Mise à jour le 04/01/2019 à 13:43
Lecture < 1 min.

Pneus larges aux crampons surdimensionnés, moteurs surgonflés, ces véhicules taillés pour le hors-piste et les grands espaces se sont contentés d’user leur gomme sur le bitume polynésien à l’appel de l’association Tahiti Jeep. Comme chaque premier week-end de la nouvelle année, les « Renegade » sont de sortie pour le plus grand plaisir de ceux qui croient encore au rêve américain.

Yolanda Zarli est membre du club et ne cache pas son plaisir de rouler à bord de tel engin et de susciter nombre de regards envieux. Mais cela à un coût. « Il y a énormément d’entretien et plus vous l’embellissez, plus cela coûte de l’argent. Plus qu’une femme en tous les cas… » rigole-t-elle.

Car, outre le prix de base, qu’elle soit d’occasion ou pas, il faut compter environ deux millions Fcfp pour lui donner un « look d’enfer » l’ultime but recherché par les aficionados de ce véhicule. « Les jantes, les pneus, la peinture, et tous les chichis qui vont avec. » Une passion qui demande un portefeuille bien garni ou bien c’est punu pua’atoro à tous les repas. Mais bon, lorsque l’on aime, on ne compte pas.
 

Rédaction Web

infos coronavirus