vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Vidéo – Trop peu de passagers : le Pays arrête la navette maritime aux Marquises

Publié le

Publié le 25/08/2018 à 15:27 - Mise à jour le 25/08/2018 à 15:27
Lecture < 1 min.

René Temeharo, ministre des Transports

Depuis plusieurs semaines, Air Tahiti a dû suspendre ses vols entre Ua Huka, Ua Pou et Nuku Hiva. Pour assurer une continuité, le gouvernement a mis en place une navette maritime en début de semaine. 

Ce dimanche, le ministre des Transports René Temeharo annonce la décision du gouvernement d’arrêter la navette. « Cela nous coûtait plus de 59 millions de Fcfp de prise en charge. »
Une somme considérable pour une navette quasiment vide à chaque voyage : « On a constaté une défaillance aussi du fait que le maire a autorisé les privés à convoyer des gens depuis Ua Pou vers Nuku Hiva. (…) Nous avons entrepris de ramener le bateau au sud parce que nous avons très peu de passagers. Vendredi dernier nous n’avons eu que deux passagers de Ua Pou. Hier (samedi, NDLR), 7 passagers. Alors qu’à côté, les navettes privées, il y avait plus de monde que la navette concédée par le Pays sur ce tronçon. »

À Ua Pou, on explique que les administrés « vont chercher le transport le plus rapide ». Pour le premier adjoint Toti Teikihuupoko, il y a eu un manque de coordination entre le Pays et Air Tahiti. « Est-ce qu’il y a eu des réunions ? » se demande-t-il. Il explique qu’avec la navette du Pays, il fallait environ 7 heures pour rejoindre l’aéroport à Nuku Hiva. Ajouté à cela les horaires de la navette qui selon lui arrivait à 3 heures à Ua Pou. À cette heure les « gens ne sont pas réveillés. » Le premier adjoint estime que le Pays a dépensé inutilement du gazole et du personnel avec cette navette. 

Les vols d’Air Tahiti devraient reprendre d’ici une semaine, le 1er septembre. 

Rédaction web 

infos coronavirus