jeudi 4 juin 2020
A VOIR

|

Vidéo – Transports scolaires : les parents menacent de porter plainte

Publié le

Publié le 08/02/2018 à 9:40 - Mise à jour le 08/02/2018 à 9:40
Lecture 2 minutes

Mi-janvier,  la Fédération des parents d’élèves a lancé une pétition pour dénoncer les conditions de transports des élèves de la Presqu’île. De nouveaux bus ont été inaugurés, le gouvernement a annoncé une meilleure desserte, des horaires fixes… mais cela n’a pas suffi. Les parents d’élèves ont lancé il y a quelques jours une version en ligne de leur pétition. 

« Nous avons eu plusieurs réunions avec les ministères de l’Éducation et de l’Équipement. On nous a promis des choses qui n’ont pas été tenues », explique Yannick Laughlin président de l’association des parents d’élèves du collège de Taravao. Selon lui, le gouvernement avait promis que les nouveaux bus seraient affectés au transport scolaire de la Presqu’île. Mais ce n’est pas le cas. 
« Il y a beaucoup d’élèves qui arrivent en retard (…) Certains sont en 3e et doivent passer le DNB… ». 

« Mon enfant est actuellement en CM1. Mais si on ne fait rien pour remédier à la situation, d’ici deux ans il va se retrouver au collège et le problème va persister », regrette Haretaua Ellacott, parent d’élève. « On nous parle de réussite scolaire alors qu’on voit que le minimum n’est pas assuré. De nombreux enfants ne sont pas ramassés. S’ils le sont, ils arrivent en retard à l’école. Ça a un impact sur leur scolarité. »

Au-delà des retards, les parents s’inquiètent pour la sécurité de leurs enfants. « On voit que certains enfants sont arrivés (à l’arrêt de bus, NDLR) depuis 6 heures. Il n’y a pas de surveillance. Pendant une heure ils sont livrés à eux-mêmes. Ils en viennent à se bagarrer », raconte Haretaua.
Yannick Laughlin prévient : « Ce qu’on pense faire, c’est déposer une plainte auprès du procureur de la République pour mise en danger des enfants. » 

Rédaction web (Interviews : Oriano Tefau)

Yannick Laughlin président de l’association des parents d’élèves du collège de Taravao

Haretaua Ellacott, parent d’élève

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

« Le racisme, je le vois tous les jours...

Les quatre policiers qui ont interpellé George Floyd à Minneapolis sont dorénavant tous poursuivis par la justice et sa mort a été requalifiée en...

Musée de Tahiti et des Îles : appel à...

Le Musée de Tahiti et des Îles organise du 6 novembre 2020 au 14 mars 2021 une exposition baptisée "Fa’ahio, ta’u tufa’a". Cet événement est destiné à valoriser les artistes détenteurs de la carte d’artiste professionnel délivrée par la Polynésie française et les artistes diplômés du Centre des Métiers d’Art.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV