samedi 16 janvier 2021
A VOIR

|

Vidéo- Tere fa’ati : un tour de l’île de Moorea pour un message de prévention routière

Publié le

Publié le 02/01/2019 à 16:20 - Mise à jour le 02/01/2019 à 16:20
Lecture 2 minutes

La route de l’île sœur était prise d’assaut ce mercredi 2 janvier. Pour ce nouveau Tere fa’ati, plus de 800 scooters et une centaine de voitures avaient pris part à la fête.

Le Tere fa’ati est une tradition à Moorea depuis une dizaine d’années. Une coutume lancée par les jeunes de Papetoai, et reprise par la mairie il y a quatre ans pour éviter les débordements : « Au départ, ces jeunes avaient organisé ça entre copains, et au fil des années, cela devenait un peu trop désorganisé. Les jeunes bloquaient la route, ils consommaient de l’alcool… C’est à partir de ce moment-là que la commune a pris le relais avec ses partenaires pour un meilleur encadrement, et pour que la route soit occupée par l’ensemble de la population et non pas uniquement pour le Tere fa’ati » a expliqué Hugo Tavaete, agent communal en charge de la cellule de prévention sécurité routière.

La commune avait également invité les mutoi et la gendarmerie à participer à ce tour de l’île, principalement pour des actions de prévention. Les jeunes qui acceptaient de se soumettre aux éthylotests pouvaient gagner des casques ou encore des formations au permis de conduire. « C’était important pour la commune de travailler en collaboration avec la gendarmerie, et que les jeunes qui sont passionnés de deux roues n’aient pas de frein envers la gendarmerie et la loi »  a déclaré Rebecca Tetuatui, deuxième adjointe au maire de Moorea-Maiao.

L’opération semble en tous les cas avoir bien fonctionné puisque plus d’un millier de personnes ont pris part à l’ambiance festive et musicale.

Après un tour de l’île qui aura causé quelques troubles de la circulation, les participants se sont retrouvés pour la grande fête organisée à Vaiare. « C’est la fête, mais il faut faire attention sur la route. C’est vrai qu’on est jeunes, il ne faut pas prendre la voiture et conduire sans permis. Allez le passer. Il faut conduire avec vigilance et précaution »  a dit Herenui Ahupo, résidente de Papetoai.
 

Rédaction web avec Tamara Sentis et Davidson Bennett

infos coronavirus