mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Tahiti Ocean Food fait le point sur le projet de ferme aquacole de Hao

Publié le

Publié le 28/05/2018 à 14:06 - Mise à jour le 28/05/2018 à 14:06
Lecture 2 minutes

Édouard Fritch, Teva Rohfritsch, en charge de l’Économie bleue, et Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de l’Environnement, ont rencontré ce mardi Wang Cheng, président de Tahiti Nui Ocean Foods (TNOF). Une réunion “de travail” pour faire le point sur l’avancement de la ferme aquacole de Hao. “Nous avons fait le point sur l’ensemble des sujets. C’est un projet énorme et il y a des sujets économiques, financiers, fiscaux, techniques, environnementaux, scientifiques et donc nous avons balayé avec l’ensemble des services de l’administration du Pays concernés”, explique le vice-président Teva Rohfritsch. L’objectif est que les premiers poissons de la ferme “puissent sortir dans les 3 ans qui viennent.” 

Le projet prévoit la production et la vente dès 2021 de trois espèces de poissons. Notamment le « tonu » la loche saumonée, le napoléon et la loche marbrée, des poissons très prisés sur les marchés asiatiques. 

Concernant la fiscalité, Tahiti Nui Ocean Food devra s’acquitter des taxes communales.
 
Le président de Tahiti Nui Ocean Foods  a déclaré que le projet n’avait pas été modifié et que sa priorité restait bien ancrée sur un projet de développement durable inscrit dans la préservation de l’environnement. “Nous avons adhéré à l’une des plus hautes instances de protection de l’environnement, l’ASC le conseil de surveillance de l’aquaculture. C’est lui qui nous guidera pour la mise aux normes de nos installations. C’est aussi l’ASC qui contrôlera sur l’aspect environnemental de notre projet”, a souligné Wang Cheng.  

Côté gouvernement, Teva Rohfritsch assure que : “Nous faisons tout pour que l’investisseur puisse réaliser son investissement avec les conditions émises par la Polynésie française : d’abord la préservation absolue de notre environnement, et que nous créions de l’emploi avant tout pour les Polynésiens de Hao avant tout, mais globalement de la Polynésie française (…) Il y aura au moins 90% d’embauche locale.” Wang Chen a annoncé qu’une nouvelle session de formation de jeunes techniciens serait prochainement ouverte à Shanghai.
 
Les techniciens du Pays ont également fait un tour d’horizon des travaux déjà réalisés, notamment pour ce qui concerne la digue de protection et la route de contournement, et de ceux qui restent à faire comme le déplacement de la centrale électrique EDT.

Le montant de l’investissement pour la première phase du projet est de 32 milliards de Fcfp. Cette phase comprend notamment les travaux de terrassements et toute la partie construction des infrastructures sur une surface d’une trentaine d’hectares. Une première phase qui garantirait la création de plus de 500 emplois.

 

 Rédaction web (Interview : Esther Parau Cordette)

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV