vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

Vidéo – Saint-Valentin : applications, sites de rencontres, soyez vigilants

Publié le

Publié le 12/02/2019 à 9:13 - Mise à jour le 12/02/2019 à 9:13
Lecture 2 minutes

En vidéo, la Web Zone du 12 février

On connait le fameux Tinder mais il existe aussi des sites consacrés à la Polynésie comme Tahiti flirt ou Adopte un tane, site plutôt récent et affilié à un grand réseau. Ça, c’est pour la méthode « classique ». 

On pourrait même dire que le classique est presque démodé. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle, la reconnaissance faciale et même l’ADN se mêlent aux outils de rencontres 2.0. Badoo, autre application connue, utilise depuis 2017 la reconnaissance faciale pour vous permettre, par exemple, de rencontrer le sosie de votre star préférée ou de votre ex… 
Plus effrayant, l’application américaine Pheramor vous propose de réaliser un test ADN pour trouver la personne qui vous attirera le plus. Une technique qui se base sur la théorie selon laquelle plus votre ADN et différent de l’autre, plus vous dégagerez de phéromones… 

> Soyez vigilants… 

Toute rencontre avec un inconnu comporte un risque. C’est d’autant plus le cas lorsque le premier contact se fait via internet, caché derrière son écran. Selon une enquête de l’UFC Que choisir, 68% des utilisateurs ont déjà fait face à des personnes insistantes, 33% à des personnes menaçantes et 18% ont été victimes de tentatives d’extorsion. 

Les rencontres via internet peuvent parfois même tourner au drame… En juillet 2018 aux États-Unis, un homme accusé du meurtre d’une infirmière a été arrêté. La police l’a soupçonné d’avoir fait d’autres victimes et a réussi à faire le lien grâce à l’application Tinder. Deux femmes avaient été contactées par le suspect via le réseau. 

​> Quelques conseils

Sans fuir complètement les plateformes de rencontres en ligne, quelques méthodes peuvent permettre de se préserver de rendez-vous douteux… 

– pour une première rencontre dans la vraie vie, choisissez un lieu public et prévenez votre entourage de votre sortie
– faites attention à la photo de profil utilisée par votre interlocuteur. N’hésitez pas à faire une recherche Google inversée pour vous assurer qu’il n’usurpe pas l’identité d’autrui. 
– Si vous avez encore un doute, demandez lui de vous montrer son visage via la web cam. 
– préférez les sites et applications connus voire payant 
– consultez la politique de confidentialité des sites internet

Mais bien sûr, le meilleur conseil qu’on puisse vous donner, c’est encore de faire des rencontres IRL, comprenez dans la vraie vie. 

Manon Della-Maggiora 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un centre aquatique à Papeete en projet

Dans le cadre de la candidature de la Polynésie française à l’organisation des Jeux du Pacifique 2027, il est envisagé la construction d’un Centre aquatique de la Polynésie française, sur un terrain à Papeete où se situe l’actuel complexe sportif de l’AS Aorai, qui appartiennent à la Mission catholique de Tahiti.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV