samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Réforme de la PSG : pour les syndicats “rien n’a changé”

Publié le

Publié le 19/09/2018 à 14:21 - Mise à jour le 19/09/2018 à 14:21
Lecture 2 minutes

Lucie Tiffenat, secrétaire générale du syndicat Otahi

Ce jeudi matin à l’assemblée, le président Edouard Fritch a réaffirmé son intention de faire passer le texte de la réforme de la PSG. Le volet sur les retraites étant “une urgence”. 
L’intersyndicale a lancé un appel à la grève peu suivi depuis mercredi. Une grève qui ne fait ni chaud ni froid au président du Pays : “Malgré la grève générale, je passerai le texte demain. J’ai annoncé que je le ferai et donc je le ferai”, a-t-il déclaré au micro de Tahiti Nui Télévision à la sortie de la séance de l’assemblée ce jeudi. 

>>> Lire aussi : Réforme de la PSG : Edouard Fritch se dit confiant

Peu après, les syndicats ont donné rendez-vous aux médias. Malgré les discussions préalables au vote, les nouveaux amendements et l’assurance du gouvernement qu’il ne s’agit pas d’un “texte figé”, les syndicalistes n’ont pas l’impression d’avoir été entendus. “Nous avons été présents quand la présidente de la commission de santé (Virginie Bruant, NDLR) nous a invité à faire des propositions. Nous avons été à deux reprises nous entretenir avec elle. Il m’avait semblé à ce moment-là que cette femme était une femme d’ouverture. Aujourd’hui je me rends compte que de toutes les façons rien n’a changé. Le gouvernement a décidé de passer outre. J’ai l’impression d’avoir été flouée, d’avoir été roulée dans la farine. Je ne me serais pas présentée, ça aurait été pareil !” estime Lucie Tiffenat, secrétaire générale de Otahi. Selon elle, la concertation du gouvernement avec les partenaires sociaux était “de la poudre aux yeux”. 

Les syndicats ont présenté aux médias un tableau comparatif, réalisé par leurs soins, concernant le volet qui fâche : celui des retraites. 
 

> La zone sous douane bloquée

Vendredi, l’intersyndicale appelle les grévistes à se rassembler devant l’assemblée. La grève a débuté mercredi. Du côté du port de Papeete, la zone sous douane est bloquée. Aucune marchandise n’est déchargée, à l’exception des médicaments et des denrées périssables. 

Rédaction web (Interview Sam Teinaore) 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.