vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Question de la semaine: Quelles mesures permettraient de renforcer la sécurité sur les routes ?

Publié le

Vous avez été nombreux à vous prononcer sur notre question de la semaine : Quelles mesures permettraient de renforcer la sécurité sur les routes ? Depuis le début de l'année les routes de Polynésie française ont fait 17 victimes, et nombre d'entre vous ont suggéré quelques solutions afin d'endiguer ce phénomène. Ralentisseurs, sanctions plus lourdes pour le non respect du code de la route, etc.

Publié le 15/06/2019 à 8:12 - Mise à jour le 20/06/2019 à 17:57
Lecture 1 min.

Vous avez été nombreux à vous prononcer sur notre question de la semaine : Quelles mesures permettraient de renforcer la sécurité sur les routes ? Depuis le début de l'année les routes de Polynésie française ont fait 17 victimes, et nombre d'entre vous ont suggéré quelques solutions afin d'endiguer ce phénomène. Ralentisseurs, sanctions plus lourdes pour le non respect du code de la route, etc.

Les causes d’accidents sont multiples. Parmi celles-ci,  négligence et consommation d’alcool ou de drogues restent les principaux facteurs de risque des accidents avec 56% des accidents mortels recensés. En outre, le non port de la ceinture et du casque rendent les accidents plus graves.

Quelques dispositifs ont été mis en place par l’Etat et le Pays pour mettre un frein à cette courbe mortifère. Rappelons qu’en 2016, la route a fait 27 victimes, en 2017, 24, en  2018, 36 et en 2019, 17.

Journées de sensibilisations, spots publicitaires, campagnes de communication, renforcement des contrôles routier. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour permettre de toucher le plus de personnes possibles, mais malgré ces efforts la route continue à tuer. Alors qu’elles seraient les solutions à mettre en place pour mettre un terme à cette hécatombe ? Des réponses dans le reportage et l’édito de Hitiura Mervin.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV