lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Vidéo – Quand Cauet propose un emploi à Vaimalama Chaves

Publié le

Publié le 06/01/2019 à 16:03 - Mise à jour le 07/02/2020 à 10:34
Lecture < 1 min.

La tournée des médias se poursuit pour notre Miss France 2019. De retour en métropole, la belle Tahitienne a été reçue par Cauet. Toujours très décontractée, Vaimalama Chaves s’est prêtée au jeu de questions de l’animateur déjanté et n’a pas hésité à lancer quelques piques. Quand Vaimalama explique qu’elle est myope, un des animateurs rétorque à l’adresse de Cauet « Elle ne te voit pas. Elle pense qu’elle parle à Arthur. » Ce à quoi notre Miss répond : « Non, je crois que lui il a des cheveux ». Le ton est donné. Miss France est certes belle, mais elle sait rigoler. Vaimalama aura même réussi à faire manger une fleur de son bouquet à l’animateur du live Facebook… 

Miss Tahiti a séduit l’équipe d’NRJ. Au point que Cauet lui propose en riant de remplacer leur community manager après son année de règne. « Je suis confuse, mais peut-être que j’aurai besoin d’un assistant », lance Vaimalama en riant au community manager actuel. Avant d’ajouter « Non je ne me permettrait pas de lui piquer son poste. »

Pendant l’émission radio, Miss France a pu participer à un Blind test version tahitienne avec des reprises de Trio Kikiriri. Elle a également assisté à une démonstration de Ori Tahiti et a terminé par quelques notes aux ukulele. 

Autre moment fort de l’émission : Vaimalama a consolé une dauphine de Miss Ronde. La jeune femme expliquait avoir toujours voulu participer au concours Miss France mais ne pas arriver à perdre du poids. L’histoire de Vaimalama et son combat pour se sentir bien dans son corps lui a redonné du courage. 

Rédaction web 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.