fbpx
dimanche 23 février 2020
A VOIR

|

Vidéo – Plus d’un milliard de Fcfp pour les projets d’investissements communaux

Publié le

Publié le 02/03/2017 à 14:41 - Mise à jour le 02/03/2017 à 14:41
Lecture 2 minutes

Le Contrat de projets engage les parties jusqu’en 2020 sur le financement de projets dédiés exclusivement à :

  • l’alimentation en eau potable,
  • la gestion des déchets,
  • l’assainissement des eaux usées,
  • la protection des populations sur les atolls dépourvus d’abris en cas de matérialisation de risques naturels majeurs.

Les investissements communaux portés par le contrat de projets sont financés, toutes taxes comprises, à hauteur de 85 % à 95 % par l’État et par la Polynésie française, de manière paritaire. Les communes financent pour leur part entre 5 et 15 % du coût total des opérations.
 
Dans le cadre de l’appel à projets pour 2017, 21 dossiers ont été reçus pour un montant total de 3,7 milliards de Fcfp. Les demandes portent principalement sur des projets d’adduction en eau potable, la gestion des déchets et une étude sur l’assainissement des eaux usées.
 
Après avoir entendu les membres du comité de pilotage, le Haut-commissaire de la République et le président Edouard Fritch ont arrêté la programmation de 6 nouvelles opérations pour un montant total près de 1,12 milliard de Fcfp.
 
– la rénovation du réseau d’adduction en eau potable d’Uturoa (151 millions de Fcfp)
– la rénovation du réseau d’adduction en eau potable de Hitia’a O Te Ra (287 millions de Fcfp)
– la rénovation du réseau d’adduction en eau potable de Paea (241 millions de Fcfp)
– la pose de compteurs entre le PK 15 et le PK 18 par la commune de Punaauia (374 millions de Fcfp)
– l’implantation d’une unité de potabilisation de l’eau sur la commune associée de Pueu, à Taiarapu Est (31,5 millions de Fcfp)
– la réalisation d’une unité de traitement du verre à Bora Bora (33,9 millions de Fcfp).
 
En privilégiant des opérations d’un montant moyen supérieur à l’exercice précédent (186 millions de Fcfp contre 151 millions de Fcfp en 2016), l’État et la Polynésie française ont souhaité impulser des chantiers majeurs dans des communes ayant exprimé des besoins conséquents et qui n’avaient pu être retenus lors des deux précédentes programmations.
 
Une attention particulière a été également portée par les membres du comité de pilotage au dossier relatif à l’adduction en eau potable à Hiva Oa. Ce projet pourrait être programmé dans l’année, en fonction des disponibilités de crédits non encore acquises ; sinon il le sera en priorité dans la programmation de 2018.

(Communiqué de presse)

Le Haut-commissaire de la Polynésie française, René Bidal est au micro de Tamara Sentis et Juliano Tautu :

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X