vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Vidéo – Pakumotu, le retour du roi

Publié le

Publié le 09/09/2018 à 15:55 - Mise à jour le 09/09/2018 à 15:55
Lecture 2 minutes

Ça ne ressemble pas à un château. Dans le quartier Patutoa, c’est pourtant là que le roi Pakomotu reçoit les candidats à un éventuel poste de travail.  Avec 12 ministères, la république monarchique promet, sans rire, jusqu’à 3000 emplois : dans la sécurité principalement  et d’autres secteurs. “Ils sont tous recrutés au même niveau. Il n’y a pas de diplômes recherchés. Dieu nous a fait avec des diplômes dans la tête déjà”, assène Roger Lenoir, le ministre de la Justice pakumotu. 

La présence de notre caméra dérange les rares candidats, que la crédulité a poussé sur le perron. “On ne trouve pas facilement de travail, alors je tente ma chance”, témoigne une femme, à visage caché. 

La république pakumotu est dans le viseur de la justice depuis plusieurs années. Athanase Teiri, roi autoproclamé, a été condamné en appel en mai dernier à un an de prison ferme pour la mise en place illégale d’une milice et violence avec armes mais aussi fabrication de fausse monnaie. Une peine qui n’a pas encore été totalement purgée. “La prison dont vous parlez, je n’appelle pas ça la prison. Cet établissement c’est la maison du peuple, un établissement pris en charge par la souveraineté. Toutes les richesses de ce pays sont la propriété du roi. Et comme je vous l’ai dit, ce pays est dirigé par un souverain car il y a Dieu, le roi et le peuple”, nous déclame Athanase. 

Privé de ses droits civils et civiques pour cinq ans, le roi ne doute de rien et revendique pourtant la légalité de la monnaie Patu, dont l’ impression des billets est relancée… Sur des feuilles de papier A4. “Le patu est la monnaie officielle de ce pays alors que le franc, a bien y regarder : en France la monnaie utilisée est l’euro. Pourquoi on ne l’utilise pas ici ? Aujourd’hui il ne peut pas y avoir d’autre monnaie que le patu. Le franc n’est plus d’usage mais il continue et c’est illégal.”

Escroc ou doux rêveur ? le roi n’aura peut etre pas le temps avec ses ministres de poursuivre son recrutement. Les autorités judiciaires ont déjà un œil sur le retour du roi. 

Reportage Thomas Chabrol / Esther Parau Cordette

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]