mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Mobilité des fonctionnaires ultra-marins : le rapport rendu fin juillet

Publié le

Publié le 19/07/2018 à 8:08 - Mise à jour le 19/07/2018 à 8:08
Lecture 2 minutes

Quels sont aujourd’hui les solutions que vous proposez ?
 
Tout d’abord, il faut s’intéresser à l’indemnité d’éloignement qui ne bénéficie pas aux fonctionnaires d’Etat polynésiens mais à ceux qui sont amenés à être muté en Polynésie. Cette indemnité d’éloignement pour tout l’Outre-mer n’est pas négligeable. Plus de 140 millions d’euros par année. Nous allons proposer dans ce rapport de la supprimer. Pourquoi ? Parce que les Polynésiens eux, quand ils veulent changer de catégorie et qu’ils passent un concours, sont amenés parfois à partir dans l’Hexagone et ils perdent leur indexation. Cela constitue une double peine : ils doivent partir loin de leur famille et payer un loyer là-bas. Donc nous allons proposer de maintenir cette surindexation lorsqu’ils partiront en formation dans l’Hexagone.
 
Il y a aussi les centres d’intérêt matériels et moraux. Nous allons proposer de pouvoir objectiver ces CIMM en ayant des critères très précis et en graduant le CIMM. A vrai dire, quelqu’un qui est né en Polynésie, qui a son époux ou son épouse en Polynésie, ses parents, ses grands-parents, n’a pas peut-être pas la même intensité de CIMM que celui qui est arrivé et qui, par exemple, a épousé un conjoint polynésien. On va mesurer l’intensité même du CIMM. Ensuite, il n’y a pas de distinction entre les gens qui ont demandé une seule fois et ceux qui ont déjà formulé plusieurs demandes. Nous allons proposer de changer le système de points pour cette mutation. Cela permettra de faire rentrer plus rapidement ceux qui demandent régulièrement à revenir en Polynésie.
 
L’autre problématique est que les fonctionnaires polynésiens en métropole reviennent le plus rapidement possible en Polynésie…
 
Oui, c’est important parce que l’océanisation des cadres permet de s’identifier plus et de permettre à ceux qui ont fait l’effort de partir loin, de venir enrichir leur pays. Il est important de faire revenir ces enfants au pays.
 
Donc, le fait de partir en métropole doit être avant tout un choix des ressortissants de la Polynésie ?
 
Nous allons proposer aussi qu’il y ait ici, comme dans les autres territoires, une sorte de livre ouvert, une bourse des emplois et des compétences entre les différentes fonctions publiques pour que, par exemple, un poste de la fonction publique d’Etat, qui souvent n’apparaisse pas rapidement, qui reste parfois un peu caché, puisse être disponible.
 
Quand est-ce que ces modifications pourraient être applicables ?
 
Le Premier ministre et le Président de la République ont souhaité que ce rapport soit rendu le plus rapidement possible. Avant la fin du mois de juillet, nous rendrons notre rapport au Premier ministre et il donnera son avis. Je ne pense pas que nous tarderons à avoir une loi qui pourrait intégrer un certain nombre de mesures retenues par le gouvernement.
 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV