lundi 19 août 2019
A VOIR

|

Vidéo – Maereva, enfant adoptée, en quête d’identité en Polynésie

Publié le

Publié le 06/08/2018 à 15:37 - Mise à jour le 06/08/2018 à 15:37
Lecture 1 min.

Maereva n’avait que quelques jours lorsqu’elle a été adoptée par un couple de métropole. A 5 ans, elle découvre petit à petit la culture polynésienne par la danse et la musique. Elle éprouve très vite le besoin de venir en Polynésie, retrouver ses racines. Depuis, la famille a pris l’habitude de faire le voyage régulièrement. “Quand je reviens ici, je me sens chez moi. C’est comme s’il y avait toujours une partie de mon coeur qui était restée ici même si j’ai grandi en métropole. maintenant c’est une habitude, une obligation de venir tous les 4 ans pour ma construction identitaire”, explique la jeune femme de 22 ans. 

> Une association pour faire le lien

Myriam Pradet, la mère adoptive de Maereva, est la présidente de l’association Maeva Polynésie qui regroupe des familles ayant adopté des enfants du fenua : “Maeva Polynésie c’est pour que les enfants puissent se rencontrer entre eux, qu’ils puissent tisser des liens… On aide aussi les familles adoptives qui n’arrivent pas à retrouver trace de la famille biologique (…) Nous essayons aussi que les postulants, ceux qui souhaiteraient adopter en Polynésie, n’aillent pas faire n’importe quoi (…)”. 

> Retrouvailles émouvantes

Les retrouvailles avec la famille biologique de Maereva ont été émouvantes. “Ça a été très émouvant avec mon grand-père. Ma grand-mère n’était pas présente la première fois. Ça a été très émouvant. Le seul problème c’est qu’ils parlent plus tahitien que français donc la communication a été un peu dure mais le coeur y était.” 

Maereva a même composé une chanson sur son histoire. Elle est devenue l’hymne de l’association. 

Rédaction web avec Jessica Doucet Tuahu

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires