mardi 2 juin 2020
A VOIR

|

Vidéo – L’astronaute Thomas Pesquet en Polynésie cette année ?

Publié le

Publié le 10/01/2018 à 14:09 - Mise à jour le 10/01/2018 à 14:09
Lecture 2 minutes

Voir la terre depuis l’espace, c’est une manière de se rendre compte de l’impact de l’homme sur l’environnement. Mais ce n’est pas donné à tout le monde. L’association Te Mana O te Moana a pour parrain officiel un astronaute français : Jean François Clervoy. « Ce qui nous a vraiment alerté quand on l’a rencontré, ce sont toutes ces photos qu’il a ramenées de ses missions spatiales, où on voit la planète terre et les dégradations de la planète », explique Cécile Gaspar, présidente de l’association pour la préservation de l’environnement. L’astronaute est venu en Polynésie en 2009 et a donné des conférences, a rencontré des élèves du fenua. Une bonne manière de sensibiliser. 

Cette fois, c’est l’astronaute très médiatisé Thomas Pesquet, qui devrait venir en Polynésie. Te Mana O Te Moana avait lancé il y a quelque temps un concours de conte polynésien sur la thématique de la protection des tortues marines. L’histoire gagnante a été lue dans l’espace par l’astronaute. « En voyant depuis l’espace combien l’océan joue un rôle primordial de soutien à la vie sur notre planète, je suis heureux de soutenir les efforts de conservation, recherche et éducation de l’association Te mana o te moana basée à Moorea en Polynésie française que j’espère pouvoir visiter prochainement. Bravo à Papehau pour son premier prix d’écriture avec le conte « le Vœu de Mana » qui m’a accompagné pendant ma mission dans la station spatiale internationale », avait déclaré Thomas Pesquet  depuis la station spatiale internationale.

Et le Français a promis à l’association qu’il viendrait en visite au fenua cette année. « On pense au mois d’avril pour rencontrer les Polynésiens, aller dans les écoles et faire des conférences pour sensibiliser les gens à la protection de notre belle planète ». 

Rédaction web 

Cécile Gaspar, présidente de l’association Te mana o Te Moana

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV