mercredi 16 octobre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Kelly Asin : “Le CESC est un lien entre la population et les institutions”

Publié le

Publié le 18/09/2018 à 8:10 - Mise à jour le 18/09/2018 à 8:10
Lecture 2 minutes

Quel est le message des patrons concernant la grève générale de ce mercredi 19 septembre ?

Le grand enjeu aujourd’hui de la PSG est de préserver les grands équilibres. Tout ne pourra pas être financé par les cotisations des salariés et par les cotisations patronales. Si l’objectif est de faire financer tout cela par le budget du Pays, ce dernier devra forcément faire des arbitrages budgétaires ou augmenter la pression fiscale. Mais est-ce que l’augmenter est un bon message alors que l’économie va de mieux en mieux et qu’il nous faut créer des emplois ? J’avoue que cette problématique est assez complexe.  (…) Maintenant, le droit de grève est un droit constitutionnel, les salariés ont le droit de manifester. L’élection est démocratique, un gouvernement a été élu. Donc je propose simplement aux gens et aux partis de se mettre autour de la table et d’essayer de trouver un terrain d’entente et de ne surtout pas casser l’outil de production qu’est notre économie.

>>> Lire aussi : Grève générale : les syndicats promettent un “rassemblement pacifique”

Vous effectuez vos premiers pas au CESC en tant que membre. Comment est-ce que vous prenez cette élection ?

Le CESC est un outil formidable. C’est un lieu de débat, un lieu où on peut échanger, faire des propositions. Le CESC est un lien entre la population et les institutions, en particulier avec le gouvernement. Avec la création du quatrième collège, on a fait entrer pas mal d’associations et d’organisations dans le numérique, l’économie bleue, la CCISM… Nous sommes une représentativité de la société civile. Le CESC fait référence en la matière sur divers sujets et c’est cela que nous devons mettre en avant.

>>> Lire aussi : Réforme de la PSG et du code du travail, les priorités de Patrick Bagur, nouveau président du Medef

Votre prédécesseur, Winiki Sage, avait incité à ce que le gouvernement participe systématiquement aux commissions du CESC, et inversement, des membres du CESC pouvaient participer à certaines commissions de l’assemblée. Pensez-vous poursuivre cette démarche ?

Oui, je pense que c’est important. Le CESC est une assemblée à part entière, qui ne dépend d’aucun organe, d’aucun ministère. Elle s’appuie en revanche sur le ministre en charge des institutions. Je compte poursuivre cette démarche pour que la voix et les avis du CESC soient portés au niveau du gouvernement et que l’on soit entendu. L’organisation mise en place actuellement est bonne. Systématiquement, le rédacteur de chaque texte de loi qui passe au CESC est reçu en commission. Et lorsque l’avis est sorti, les rapporteurs peuvent également le présenter en commission à l’assemblée. Ce qui est un très bon échange et le présage d’une bonne entente et d’une bonne organisation de nos institutions.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X