vendredi 5 juin 2020
A VOIR

|

Vidéo – Huit beautés à la conquête du titre de Miss Hitia’a O Te Ra

Publié le

Publié le 16/03/2019 à 13:34 - Mise à jour le 16/03/2019 à 13:34
Lecture 2 minutes

Les concours de beautés foisonnent en ce moment aux quatre coins de la Polynésie française, et Hitia’a ne fait pas exception à la règle. C’est la première fois que ces huit prétendantes au titre, âgées entre 17 et 24 ans, se présentent à un tel concours. Raumahere Tom Sing Vien, 19 ans et résidente de Mahaena est un peu stressée à l’idée de se présenter. « C’est la première fois que je me présente à une élection de beauté, et je suis un peu stressée, mais je devrais y arriver. Cela fait deux semaines que je me prépare mentalement et je pense que cela va être une belle expérience. »
 
Autre candidate à se lancer dans le bain, Navemani Lenoir, 23 ans résidente de Hitia’a. Navemani ou  « reine de l’Inde » en hindi, la belle étant pour moitié originaire du pays de Ghandi, aimerait bien représenter sa commune. Celle-ci est plutôt décontractée, ayant un passé de mannequin et donc habitué à ce type de manifestation. « Je suis vraiment à l’aise et prête, j’ai l’habitude. Mon objectif est de participer à l’élection de Miss Tahiti. »
 
 « Tahiti d’antan » est le thème retenu par l’association LMP Power organisatrice de cet événement. Quatre passages sont prévus pour les candidates: le premier en tenue traditionnelle, vient ensuite le maillot, le passage en tenue de ville et en tenue de soirée. Pour l’association il était important de mettre en valeur la jeunesse mais aussi d’améliorer le quotidien des femmes. Ce que nous explique Rauhere Martin, vice-présidente de l’association Lmp Power au micro de Tauhiti Tauniua Mu-san.

L’élection se tiendra le 21 avril prochain dans la salle de sport Pitohiti à Papenoo. Les billets sont en ventes sur le site de l’association. Le soir de l’élection une enveloppe sera remise à la ligue contre le cancer. 
 

Rédaction Web avec Hitiura Mervin et Tauhiti Tauniua Mu-san

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Courses de deux roues à Papeete : le maire...

Les habitants de Papeete sont excédés. Mardi, nos confrères de La Dépêche de Tahiti rapportaient le témoignage d'un résident qui, demandant aux...

Taiarapu-Ouest : 5 listes fusionnent pour contrer celle arrivée...

Au premier tour des municipales, le maire sortant était arrivé second avec 717 voix de retard sur le premier. Pour renverser la vapeur, il a alors décidé de fusionner avec les 4 autres listes toujours en course, mais au prix de son siège de maire de la commune.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV