mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Herenui Li veut devenir la prochaine Ink-Girl France

Publié le

Publié le 13/05/2018 à 12:42 - Mise à jour le 13/05/2018 à 12:42
Lecture 2 minutes

Herenui Li n’a pas choisi un livre pour raconter son histoire. C’est avec les tatouages que la jeune femme de 34 ans livre une partie de ses secrets. Tout a un sens. Sur son corps, rien n’est laissé au hasard.  Sur sa jambe gauche, se trouve un hommage à ses neveux et nièces. Sur sa cuisse droite, elle parle de son petit frère.

Les motifs polynésiens tracés à l’encre noir épousent les formes de son corps. Seul son visage n’est pas tatoué. Assise dans le studio d’un de ses tatoueurs, à Paea, Herenui Li explique :

« Le tatouage a toujours été dans la famille. Ma mère, mes frères et sœurs, mes taties et tontons, tout le monde est tatoué. » 

Passionnée, elle a décidé de se présenter au concours de Ink-Girl France 2018. Elle veut reprendre le flambeau d’Estelle Anania, sacrée plus belle femme tatouée de France en 2017 lors du concours Ink-Girl France. La jeune indique les raisons de son choix :

« Je suis la seule candidate polynésienne à me présenter. Mon but est de faire connaître nos tatau, notre culture. J’aime ma culture, j’aime les tatau, j’aime ce qu’ils racontent. »

Coachée par Estelle Anania (sélectionnée pour Miss Wolrd Inked), elle se prépare depuis plusieurs mois à l’élection. La Ink-Girl Tahiti s’entoure de plusieurs artistes pour ses tatouages.

« Cela va faire deux ans que je me fais tatouer régulièrement. Il faut avoir du budget et du temps mais c’est une passion. Je n’ai pas encore fini ce que je veux faire. Mais même après l’élection, je continuerai de me faire tatouer. »

La prochaine Ink-Girl France sera élue le 20 mai prochain. Face à Herenui Li, neuf autres candidates qui viennent, pour la plupart, de métropole. Faute de budget et de lieu, l’élection se fera via les réseaux sociaux. Peu importe. La Polynésienne entend ne pas se laisser déstabiliser pour si peu.

Qu’elle remporte ou non le titre, une chose est certaine : Herenui Li continuera d’écrire son histoire sur sa peau.
 

Rédaction web avec Laure Philiber 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV