mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Vidéo – Des nouveautés au DNB cette année

Publié le

Publié le 27/03/2017 à 16:12 - Mise à jour le 27/03/2017 à 16:12
Lecture 2 minutes

Les élèves de 3ème de cette année ont sans doute déjà pris goût à la nouvelle formule du brevet. Contrairement aux années précédentes, le DNB comptera désormais cinq épreuves finales, dont une orale, au lieu de trois.
 
Première nouveauté : passer deux écrits pour six disciplines. Il y aura une épreuve écrite de français et d’histoire-géographie, enseignement moral et civique et une épreuve scientifique, de mathématiques et de sciences.
 
« Ces épreuves sont reprises par paires mais construites sur un fil directeur », explique Éric Sigward, inspecteur pédagogique régionaux au vice-rectorat. « L’objectif est de montrer aux élèves l’intérêt d’étudier telle ou telle discipline par rapport à une autre et de casser aussi les frontières qui existent entre les différentes disciplines ».
 
La deuxième nouveauté pour obtenir le diplôme : le contrôle continu revisité. L’évaluation du DNB 2017 ne se base plus sur les notes obtenues tout au long de l’année comme auparavant. Désormais, c’est la maîtrise des 8 compétences du nouveau socle de connaissances qui compte.
 
La troisième et dernière nouveauté pour le DNB de cette année : une nouvelle épreuve orale. L’élève devra soutenir un projet de son choix, qu’il aura mené au cours de sa formation. La durée de l’épreuve est fixée à 15 minutes : 10 seront consacrées à l’exposé et 5 aux questions.
 
« L’élève ne sera pas évalué sur la forme de ce projet mais plutôt sur la démarche qu’il a utilisée ; et le lien avec les disciplines et les connaissances qu’il en a tirées sera mis en avant ».
 
Pour chaque épreuve du brevet, des points sont attribués : 300 pour les épreuves écrites et orales et 400 pour l’évaluation du socle commun. Ainsi, pour décrocher le diplôme, il faut cumuler 350 points sur 700.
 
Dernière petite nouveauté pour les élèves qui auront obtenu le brevet : comme aux Etats-Unis, une cérémonie de remise de diplôme se tiendra dans chaque établissement, en septembre.

Rédaction Web avec Sophie Guébel

Éric Sigward, inspecteur pédagogique régionaux au Vice-rectorat de Polynésie est au micro de Sophie Guébel

infos coronavirus