samedi 10 avril 2021
A VOIR

|

Vidéo – Des applications pour les amoureux de la lecture

Publié le

Publié le 13/11/2018 à 16:26 - Mise à jour le 13/11/2018 à 16:26
Lecture 2 minutes

En vidéo, la Web Zone du 13 novembre 2018

> Pour répertorier, classer, faire des listes de livres… 
Vous avez des dizaines et des dizaines de livres… D’ailleurs vous ne savez plus exactement ce qu’il y a dans votre bibliothèque. Vous en avez prêté, mais vous ne savez plus à qui… Pour répertorier vos livres, il existe une application,  Classbook . L’appli permet de répertorier manuellement ou en scannant le code barre de vos ouvrages. Vous pouvez ensuite classer vos livres par titre, auteur, éditeur… Classbook permet également de faire des listes d’envies, de livres à acheter plus tard par exemple. 
Application disponible sur IOS

> Des livres, à écouter…

Pour ceux qui préfèrent écouter, l’application gratuite Livres audio propose un très large choix : plus de 15 000 livres en 20 langues différentes… Les ouvrages sont lus par des bénévoles de la bibliothèque numérique Librivox. 
Application disponible sur IOS et Android
 

> Une appli pour écrivains en herbe

Si vous êtes plutôt écrivain que lecteur, ou si vous aimez découvrir de nouvelles plumes, l’appli Wattpad  se présente comme un réseau social. Vous pourrez écrire mais aussi lire et donner votre avis sur les récits des autres.
Application disponible sur IOS et Android
 

> Des e-book au fenua

Des applications made in fenua de ce type n’existent pas encore. Mais il est possible d’acheter des e-book polynésiens sur le site de Tahiti bookstore. 
Et, depuis 1 an, la Maison de la culture propose des liseuses et des abonnements à une plateforme qui permet de consulter des magazines et ligne et des lectures pour enfants. La Maison de la culture fait d’ailleurs savoir qu’elle bénéficie désormais de la fibre. De quoi lire en ligne en toute sérénité. 

 

> Numérique : la fin du livre papier ?

Le numérique signe-t-il la fin du livre papier ? Oui et non. Les adeptes du bon vieux bouquin IRL (In real life, NDLR) sont encore nombreux. Le livre reste la première industrie culturelle en France. Selon le site Planetoscope, il se vend 436 millions de livres par an en France.
Un chiffre en légère baisse chaque année. Selon le Syndicat national de l’édition (SNE), Le chiffre d’affaires des éditeurs est passé de 2 837,9 millions d’euros en 2016 (environ 338 milliards de Fcfp) à 2 792,3 millions d’euros en 2017 (environ 333 milliards de Fcfp),soit une baisse de 1.61%. 

Côté virtuel, en 2017, le chiffre d’affaires de l’édition numérique française s’établit à 202 millions d’euros (24 milliards de Fcfp), affichant une progression de 9,8 % par rapport à l’année précédente. En augmentation régulière, la part des ventes numériques dans le chiffre d’affaires total des éditeurs s’établit désormais à 7,6 %, selon le SNE. 

Le livre numérique présente des atouts certains : préserver l’environnement, emporter avec soi plusieurs livres facilement, posséder une véritable bibliothèque sans pour autant avoir besoin de place. A chacun de faire son choix. 
 

Manon Della-Maggiora

infos coronavirus