vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Comment lutter contre le fléau que représente l’ice en Polynésie

Publié le

Publié le 23/03/2018 à 8:39 - Mise à jour le 23/03/2018 à 8:39
Lecture 2 minutes

« Que faut-il faire, selon vous, pour lutter contre le fléau de l’ice  en Polynésie  ? » telle était notre question, suite aux nombreuses affaires d’ice, notamment la dernière en date, impliquant le couple Dubaquier et de nombreux autres protagonistes.

Bon nombre de nos internautes sont choqués et attristés de voir ce fléau atteindre nos îles, comme Melinda qui revient sur certaines affaires. « Dubaquier et Kikilove avant même qu’ils soient arrêtés combien d’ice ont-ils fait entrer en Polynésie et combien de millions ont-ils empochés ? En attendant beaucoup de nos jeunes se droguent et n’assument même plus leur rôle de père et mère et d’autres qui ont perdu leur emploi à cause de cette drogue…  »

Certains proposent des solutions comme faire des campagnes chocs diffusées sur les médias locaux, d’autres estiment que la solution passe par la création d’emplois, arguant que « Certains sont obligés de vendre de la drogue pour gagner leur vie, car ils n’arrivent pas à obtenir un travail ».

Pour quelques uns la lutte contre le trafic d’ice passe par le renforcement de la surveillance des frontières et des contrôles à la sortie des écoles avec le renfort de chiens dressés à cet effet. Le mot de la fin revient à Raïta Kaimuko  pour qui « L’ice, c’est de la mort aux rats…ça tue ou ça bousille des gens et leurs familles à vie donc… les sanctions doivent être conséquentes… »

Pour rappel, en 2017, 27,5 kilogrammes d’ice ont été saisis en Polynésie. Sur la même année 50 personnes ont été mises en examen ou condamnées dans des affaires d’ice.
 

Rédaction web avec Davidson Bennett

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu