vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – 12 enfants de la Fraternité chrétienne s’envolent pour la métropole

Publié le

Publié le 14/06/2018 à 14:08 - Mise à jour le 14/06/2018 à 14:08
Lecture < 1 min.

C’est ce vendredi qu’a lieu le grand départ en métropole pour 17 jours de découverte. Avec un budget total de 9 millions de Fcfp pour 12 élèves et 12 accompagnateurs, l’une des difficultés principales a été de trouver les fonds nécessaires. Il a fallu démarcher des institutions, trouver des sponsors, mais les élèves n’ont pas hésité à mettre la main à la pâte. « Trouver des sponsors, des aides financières, ça a été le plus gros travail. À ce jour on n’a pas encore atteint les 9 millions mais on part quand même et on continuera nos actions au retour », explique Célia Landré, enseignante spécialisée. 

> Toute une organisation

L’autre grand défi était de composer avec les handicaps de chacun. « Le logement qu’on a choisi est adapté aux personnes à mobilité réduite. Tout ça va nous faciliter l’organisation du voyage sur place. On reste en région parisienne et on a des bus aussi, adaptées aux personnes à mobilité réduite. (…) C’est pour ça que le budget est plus important qu’un budget pour une classe ordinaire. »
Pour plus de sécurité, une aide-soignante fera partie du voyage, pour veiller 24h sur 24 sur les élèves.

> Se créer des souvenirs positifs

La plupart des enfants de la Frat’ qui ont déjà voyagé en métropole y sont allés pour une opération, des soins… « Ce n’est pas forcément des souvenirs toujours positifs. Alors que là ils y vont en groupe, avec leurs amis, et pour découvrir des choses qu’ils ne connaissent pas. C’est que du positif et pour certains je pense que ça va être des choses extraordinaires, comme eux. » 
 

Rédaction web (Interview : Solène Barlot)

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu