dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Vents violents : vigilance jaune à Rapa

Publié le

Si la vigilance jaune pour vents violents a été levée par Météo-France Polynésie aux Australes Ouest et Centre, elle a été maintenue à Rapa.

Publié le 23/07/2019 à 16:15 - Mise à jour le 29/07/2019 à 14:10
Lecture < 1 min.

Si la vigilance jaune pour vents violents a été levée par Météo-France Polynésie aux Australes Ouest et Centre, elle a été maintenue à Rapa.

À Rapa, les rafales atteignent encore les 80/90 km/h mardi soir, avant de s’atténuer en milieu de nuit. Mercredi et jeudi, un vent d’Ouest à Nord-Ouest modéré souffle sur l’archipel.

Nuages et averses quittent Rapa et Raivavae mardi soir, annonçant un ciel peu nuageux sur l’ensemble de l’archipel entre mercredi et jeudi.

Mer agitée. Arrivée d’une houle d’Ouest-Sud-Ouest cette nuit. Elle s’amplifie pour atteindre les 3 mètres mercredi, avant de ‘amortir à 2 mètres jeudi.

Tout comme les températures de l'air , celles de la mer se sont également bien refroidie avec 26° à Tahiti , la plus froide 21° vers Rapa et la plus chaude 28° aux marquises.

Posted by Météo-France Polynésie française on Tuesday, July 23, 2019

Plus d’informations sur meteo.pf

infos coronavirus

Malgré la Covid, forte affluence au marché de Papeete le dimanche

Alors que les bars, discothèques et salles de sport sont fermés et les animations commerciales en plein air interdites, le marché de Papeete, lui, était encore bondé ce dimanche. La direction a renforcé son dispositif afin de lutter contre la propagation du coronavirus, mais il reste difficile de faire respecter la distanciation sociale en raison de l'affluence...

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :