vendredi 30 octobre 2020
A VOIR

|

Vente d’alcool : l’interdiction est levée, à quelques exceptions près…

Publié le

Le conseil des ministres a pris un nouvel arrêté qui modifie celui du 23 mars, et lève partiellement la vente d'alcool à emporter, mais seulement certains jours et certaines heures. Le texte prend effet dès lundi 20 avril.

Publié le 15/04/2020 à 14:54 - Mise à jour le 17/04/2020 à 13:46
Lecture 2 minutes

Le conseil des ministres a pris un nouvel arrêté qui modifie celui du 23 mars, et lève partiellement la vente d'alcool à emporter, mais seulement certains jours et certaines heures. Le texte prend effet dès lundi 20 avril.

Mise à jour du 17 avril 2020 : Edouard Fritch a bien confirmé la réouverture partielle de la vente d’alcool : « Nous pensons qu’il faut lâcher un peu de pression », et sous certaines conditions lors d’un point presse.
Du côté de certains commerçants, ce projet d’arrêté est loin de faire l’unanimité, comme l’indique Kim Fa sur sa page Facebook :

________________________

Selon une information révélée par nos confrères de Radio 1, le conseil des ministres a pris mercredi 15 avril un nouvel arrêté modifiant celui du 23 mars dernier. La vente de boissons alcoolisées non-réfrigérées de 2 à 14 degrés seulement est levée, mais à des heures et des jours précis : du lundi au jeudi et de 8 à 16 heures. Elle est interdite les autres jours de la semaine, ainsi que les jours fériés.

Concernant les îles de la Société, l’arrêté prévoit un système de commande directement auprès des exploitants de débits de boissons « uniquement par téléphone, par internet ou sur un site d’enlèvement de type « drive » (service au volant) spécialement mis en place à l’extérieur des locaux des exploitants précités, pour la vente de boissons d’alimentation ».

Idem pour la livraison. Elle se fait directement par les exploitants en questions, ou sur un « site d’enlèvement de type « drive » spécialement mis en place à l’extérieur des locaux des exploitants de débits de boissons ». Dans ce cas précis, « la manutention des boissons d’alimentation et des consignes est réalisée uniquement par les effectifs des exploitants de débits de boissons qui déposent les boissons autorisées à la vente directement dans le véhicule du client ».

Les quantités sont bien-sûr elles aussi limitées : 10 litres pour les bières, 5 pour le vins et autres cidres, par client et par commande.

Pour les autres archipels, si les limites sont les mêmes, les détaillants n’auront pas à organiser de système de « drive », la vente pourra reprendre directement dans les commerces.

infos coronavirus

11:15 Edition Spéciale COVID19 : Covid-19, nouvelles annonces de l’Etat et du PaysVOIR LE DIRECT
+