samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Vaitupa : les manèges contraints de fermer avant l’heure

Publié le

Les forains de Vaitupa devaient rester sur le site jusqu'au 30 août. Mais la direction des Affaires foncières leur a demandé de plier bagages dès aujourd'hui. Une décision liée à la situation sanitaire pour la DAF, un coup dur financièrement pour les forains de Vaitupa.

Publié le 26/08/2020 à 14:30 - Mise à jour le 26/08/2020 à 14:59
Lecture 2 minutes

Les forains de Vaitupa devaient rester sur le site jusqu'au 30 août. Mais la direction des Affaires foncières leur a demandé de plier bagages dès aujourd'hui. Une décision liée à la situation sanitaire pour la DAF, un coup dur financièrement pour les forains de Vaitupa.

« Hier on a eu une sommation de la DAF (direction des Affaires foncières, NDLR) de fermer, soit disant qu’on n’avait pas les autorisations, alors que nous avions les autorisations, même du tavana de Faa’a, explique Stéphane Philipponeau, président des forains de Faa’a. Nous respectons leur volonté, nous allons fermer le site mais ce n’était pas la volonté de tout le monde.« 

Les forains des papio de Vaitupa attendaient beaucoup de ce dernier week-end, un week-end de fin de mois, juste après la paie. Mais les familles ne pourront pas venir profiter des manèges.

Contactée la direction des Affaires foncières explique que cette fermeture est liée à la situation sanitaire. La DAF explique avoir envoyé un mail aux forains le 14 août, suite à l’explosion des cas, pour leur demander de fermer dès le 16 août.

« Je n’ai jamais reçu ce courrier là mais j’ai eu un courrier daté du 27 juillet disant que j’avais bien l’autorisation jusqu’au 30. Le temps de démontage, tout était réglé. Il y a eu une erreur de compréhension« , estime de son côté Stéphane Philipponeau.

« Les gestes barrières sont respectés. La police municipale était là pour vérifier qu’on respecte bien les gestes barrières. On a eu zero cas depuis le début. Le dernier week-end où on attendait d’avoir un peu de monde pour monter un peu nos finances, ils nous ont mis KO. Après on nous parle de relancer l’économie de la Polynésie mais ce n’est pas comme ça qu’il faut agir », déplore le président des forains.

Les forains seront-ils de retour sur le site de Vaitupa l’an prochain ? Pas certain… « Ça fait 2 mois que je demande un rendez-vous avec le président du Pays (…) On m’a dit que c’est Nicole Bouteau qui allait me recevoir, j’attends toujours. Il y a le covid, personne ne peut me recevoir. mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Je vais me battre pour qu’on ai un terrain pour l’année prochaine. »

L’activité des forains était déjà au ralenti depuis l’annonce de nouveaux cas de covid-19 au fenua. « On a eu une grosse baisse d’affluence mais on attendait beaucoup de ce week-end de fin de mois où les gens ont leur salaire. »

Ina Lucienne tenait une roulotte. Mais depuis le confinement, sa petite entreprise est fermée. Durant la période des papio, elle tenait un snack sur le site de Vaitupa : « C‘est une fois dans l’année. On comptait sur le tiurai. »

D’autant que la gérante de snack avait déjà tout prévu : « On a déjà préparé notre stock le week-end dernier pour toute la semaine et on nous annonce à la dernière minute qu’on est obligés de fermer. » Elle doit désormais trouver à qui revendre ses denrées.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Attaque au hachoir à Paris : deux blessés, un...

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi d'une enquête pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste", confiée à la...

Une exposition sur le bombardement de Papeete pendant la...

Pour l’occasion, l’établissement scolaire a préparé une exposition de photos de la capitale après le bombardement. Le collège a également demandé à...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV