vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Vainati, une appli qui simplifie la vie

Publié le

Publié le 18/10/2016 à 14:42 - Mise à jour le 18/10/2016 à 14:42
Lecture 2 minutes

Signaler un problème, effectuer son relevé d’eau et l’envoyer, recevoir des alertes ou encore chercher les meilleures zones de baignades et les points d’eaux sur Tahiti et Moorea… cette application offre diverses possibilités.

Tout comme le SMS Infos, l’application Vainati est un service gratuit. Si aujourd’hui la société compte un peu plus de 25 000 abonnés répartis sur Bora, Moorea, Pirae et Papeete, cette application ne leur est pas spécifiquement dédiée. Vainati est à destination de tout un chacun.

Les informations voyageront dans les deux sens. A savoir que la Polynésienne des Eaux enverra des infos aux détenteurs de l’application, mais ceux-ci pourront de leur coté, en envoyer.

Une rubrique « Signaler un problème » est prévue à cet effet. Il est possible de poster une photo d’une fuite d’eau, ou d’une canalisation défectueuse ou signaler une coupure. Dès réception de l’info, La Polynésienne des Eaux pourra intervenir. Une application réactive et participative.

« L’utilité pour nos clients, est qu’il vont recevoir des informations sans qu’ils aient à se déplacer » explique Tuarii Lucas responsable du système d’information de la SPEA. Ces informations sont de type diverses. « On les préviendra en cas de coupures, les avis de relèves des compteurs, les travaux etc…  » Mais aussi d’autres infos plus générales, « Comme la Journée de l’eau, de la Femme et d’autres évènements. »

Après SMS Infos, la Polynésienne des eaux, s’ouvre au numérique. « On a un objectif en 2020, c’est que l’entreprise devienne numérique. On a commencé par le SMS, notre application Vainati, et très prochainement l’agence en ligne. »

Dès novembre prochain, avec l’agence en ligne, les abonnés à la Polynésienne des Eaux auront la possibilité de payer leur facture d’eau via Internet. 
 

Rédaction Web avec Naea Bennet 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu