samedi 27 novembre 2021
A VOIR

|

Vaimalama Chaves se plaint du salaire de Miss France

Publié le

Dans une interview sur le plateau de l'émission "L'instant de Luxe" sur Canal+, l'ancienne Miss Tahiti et Miss France 2019 a estimé que le salaire d'une reine de beauté n'était pas à la hauteur du rythme effréné inhérent à la charge. Un salaire d'environ 3 000 euros (environ 357 900 Fcfp) a-t-elle laissé entendre, qui ne tient pas compte des nombreux cadeaux et avantages.

Publié le 12/11/2021 à 9:38 - Mise à jour le 16/11/2021 à 17:00
Lecture 2 minutes

Dans une interview sur le plateau de l'émission "L'instant de Luxe" sur Canal+, l'ancienne Miss Tahiti et Miss France 2019 a estimé que le salaire d'une reine de beauté n'était pas à la hauteur du rythme effréné inhérent à la charge. Un salaire d'environ 3 000 euros (environ 357 900 Fcfp) a-t-elle laissé entendre, qui ne tient pas compte des nombreux cadeaux et avantages.

Dans une interview sur le plateau de l’émission “L’instant de luxe” diffusée sur Canal+, Vaimalama Chaves a déploré le salaire d’une Miss France : soit environ 3 000 euros (357 900 Fcfp) par mois, a laissé entendre la jeune femme interrogée par l’animateur Jordan Luxe. Un salaire qui n’est “pas à la hauteur de ce que l’on fait”. C’est-à-dire travailler six jours sur sept, “être prête à 6 heures tous les jours, maquillée, coiffée, habillée… au taquet.” Et “dès qu’on sort de chez nous, on doit afficher un sourire constant, jusqu’à ce qu’on rentre”. Un rôle d’ambassadrice qui exige d’être opérationnelle en permanence.

Vaimalama est alors revenue sur le rythme éprouvant des déplacements. “Parfois, on quitte l’appartement pour une durée de trois ou quatre jours, on va dormir dans des hôtels, dans d’autres endroits, parce qu’on est amenées à voyager beaucoup, poursuit-elle. On doit être au top, ne peut pas se permettre d’être fatiguées, malades, de ne plus en pouvoir…” Interrogée sur un salaire compris entre 6 000 (715 800 Fcfp) et 7 000 euros (835 100 Fcfp), -soit le salaire d’un ministre en Polynésie- l’ancienne miss répond : “Ah ouais grave (…) mais on n’y est pas du tout là. Ah non.” 


Notons qu’une Miss France est également logée gracieusement pendant un an, et que comme le rapporte le Huffington Post, Vaimalama Chaves a bénéficié en 2019 d’un SUV d’une valeur de 20 000 euros (2,4 millions de Fcfp) environ, mais aussi de billets d’avion en classe affaire, d’un séjour “all inclusive” pour deux personnes, de vêtements de luxe et de bien d’autres cadeaux.

La Miss le sait et a d’ailleurs précisé ne pas prendre en compte dans son propos les nombreux cadeaux, primes, avantages et bonus perçus. Ce qui fait pourtant toute la différence. Les droits sur la vente des photos et des contrats d’égérie, la voiture, l’ordinateur, l’iPad, la télévision, la garde-robe, les bijoux, les montres, les produits de beauté ou encore le séjour en palace, affichent un total qui peut largement dépasser les 50 000 euros, soit près de 6 millions de Fcfp.

infos coronavirus