samedi 16 janvier 2021
A VOIR

|

Vaihinia Maruhi remporte la StartupCup 2019

Publié le

Le premier prix de la StartupCup 2019 a été décerné mercredi soir à Vaihina Maruhi, pour son projet de cours de cuisine polynésienne à destination des touristes.

Publié le 25/07/2019 à 11:09 - Mise à jour le 26/07/2019 à 10:00
Lecture 2 minutes

Le premier prix de la StartupCup 2019 a été décerné mercredi soir à Vaihina Maruhi, pour son projet de cours de cuisine polynésienne à destination des touristes.

La deuxième édition de la StartupCup Polynésie s’est achevée mercredi soir dans les jardins de l’assemblée de la Polynésie française avec la grande finale où les 8 finalistes retenus ont pu présenter au public et à un jury d’experts leurs idées d’entreprises innovantes.

Et c’est la pétillante Vaihinia Maruhi qui a remporté le premier prix avec Tahitian Local Food, des cours de cuisine polynésienne à destination des touristes souhaitant vivre une expérience authentique et en totale immersion avec la culture polynésienne.

Vaihinia Maruhi. (crédit photo : CCISM)

« Mon projet a déjà été testé et approuvé, a confié Vaihina a l’issue de la remise des prix. Actuellement je suis gérante d’une maison d’hôte sur Moorea et je propose déjà des cours de cuisine polynésienne. »

Si elle remporte la somme de 500 000 Fcfp, un an d’accompagnement par l’incubateur Prism et une formation Passeport Digital, en participant à ce concours, elle souhaitait surtout développer son réseau.

En effet, la jeune femme travaille pour l’instant qu’avec les agriculteurs de Vaiare. Son vœu est de pouvoir valoriser tous les autres agriculteurs, mais aussi les pêcheurs et les artisans.

Vaihina Maruhi propose notamment des cours de préparation du poisson cru au lait de coco. Mais « j’aimerais également faire la promotion des autres îles avec le kaaku des Marquises, avec du thon à la crème à la vanille de Taha’a et pourquoi pas une salade avec le remu de Tubuai… », a-t-elle conclu.

L’équipe de Tama’a Box (crédit photo : CCISM)

Cette édition a également récompensé deux autres lauréats. Le deuxième prix est revenu à Tama’a box, un système de consigne à destination des acteurs de la restauration pour mettre fin aux emballages plastiques à usage unique. Le trio à l’origine de ce projet remporte la somme de 200 000 Fcfp et une formation Passeport Digital.

Try Tahiti. (crédit photo : CCISM)

Le troisième prix a été attribué à Try Tahiti, une marketplace locale et eco-friendly où l’on ne trouve que des produits éco-responsables, et dont 10% des bénéfices sont reversés aux associations locales de protection de l’environnement. Le projet remporte la somme de 100 000 Fcfp et une formation Passeport Digital.

infos coronavirus