Uturoa : la résidence Fare Taranui ne verra pas le jour

Publié le

Cinq bâtiments de 2 étages répartis sur 2 hectares sur une petite colline jouxtant le complexe sportif territorial de Uturoa... le projet a fait bondir une partie des habitants de Tahina, à Raiatea. Mais il ne devrait pas voir le jour.

Publié le 02/08/2023 à 5:28 - Mise à jour le 02/08/2023 à 11:39

Cinq bâtiments de 2 étages répartis sur 2 hectares sur une petite colline jouxtant le complexe sportif territorial de Uturoa... le projet a fait bondir une partie des habitants de Tahina, à Raiatea. Mais il ne devrait pas voir le jour.

C’est un projet de près de 100 appartements répartis sur cinq bâtiments de 2 étages, visibles de loin car implantés sur une petite colline. Certains habitants de Uturoa ont aussitôt répliqué par ce slogan « NON à la résidence Faretara à Uturoa ». Des riverains soucieux de la préservation de leur tranquillité et de l’environnement visuel du quartier. La pétition a rapidement rassemblé plus de 800 signatures.

« C’est la construction qui m’interpelle. (…) On a besoin de logements, mais pas ce genre de logements, estime une habitante. Des logements peut-être plus adaptés et accessibles à nous Polynésiens. (…) À Uturoa, on connait beaucoup de problèmes d’électricité, de déchets, alors on se pose beaucoup de questions. Est-ce que notre commune est prête à gérer tout ça en même temps ? »

Les opposants peuvent se rassurer. Contacté, le promoteur affirme qu’il a finalement décidé de renoncer au projet. Les coûts des constructions qui auraient flambé ont tout remis en cause.

– PUBLICITE –

Ces logements auraient pu permettre de répondre à la demande des jeunes ménages désireux d’investir dans un bien sans avoir les moyens d’acheter tout de suite une maison avec un jardin. « Sur toute l’île, il y a un besoin de logements. Sur 25 réservations, 23 de Uturoa avaient réservé », déclare le maire Matahi Brotherson.

Mais selon des riverains, ce type de projet est trop ambitieux pour Raiatea. Des constructions de nature, selon eux, à dénaturer le paysage de l’île et à donner le même genre d’idées à d’autres promoteurs.

Dernières news