lundi 6 juillet 2020
A VOIR

|

Uranie : une vingtaine de tombes vandalisées

Publié le

Une vingtaine de tombes du carré militaire au cimetière de l’Uranie ont été vandalisées et dégradées.

Publié le 23/09/2019 à 17:34 - Mise à jour le 25/09/2019 à 15:14
Lecture 2 minutes

Une vingtaine de tombes du carré militaire au cimetière de l’Uranie ont été vandalisées et dégradées.

Il y a quelques semaines déjà, des fleurs étaient volées sur un caveau au lendemain de funérailles au cimetière de l’Uranie, cette fois, Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République en Polynésie française, rapporte qu’une vingtaine de tombes du carré militaire ont été vandalisées et dégradées.

(Crédit photo : Thomas Chabrol / TNTV)

« C’est la première fois que de tels actes sont commis en Polynésie française. Le vandalisme de sépultures porte une atteinte intolérable aux valeurs de la République et au respect le plus fondamental que nous devons à nos disparus. (…) Tout sera mis en œuvre pour identifier les responsables de ces actes indignes et les déférer à la justice » indique Dominique Sorain, qui adresse tout son soutien aux familles victimes de ces dégradations.

(Crédit photo : Thomas Chabrol / TNTV)

Ce mardi, la DSP était sur les lieux pour dresser un procès verbal. Le commandant supérieur des Forces armées en Polynésie, Laurent Lebreton, a constaté les dégâts. Les tombes n’ont pas été profanées. Une plainte va être déposée. Une enquête est en cours.

(Crédit photo : Thomas Chabrol / TNTV)

Du côté de la mairie de Papeete, « On est désolés de ce qui a pu se passer. On est indignés (…) Le cimetière est très grand, il y a des entrées partout. Ce qu’on a essayé de faire c’est empêcher les véhicules de rentrer quand le cimetière est fermé. Mais on ne peut pas le rendre complètement hermétique, explique Rémy Brillant, directeur des services généraux de Papeete. Bien entendu ça nous inquiète. Des caméras de surveillance, ça peut être une solution mais on a des soupçons sur des personnes qui rodent autour su cimetière et qui peuvent avoir des intentions pas très bonnes. »

(Crédit photo : Thomas Chabrol / TNTV)

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Witney, maquilleur et entrepreneur autodidacte

C’est une success-story que le confinement avait un peu occultée… Celle de Witney, maquilleur professionnel polynésien, qui a développé sa propre marque de rouges à lèvres.

2-juillet : le gouvernement « Polynésian Kingdom of Atooi » se...

Ils étaient près d’une soixantaine de personnes à participer à cette rencontre pacifique, initié par le gouvernement souverain Atooi ou « The Polynesian...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV