mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

UPF : le point sur les “parcours adaptés”

Publié le

Publié le 01/04/2019 à 7:41 - Mise à jour le 01/04/2019 à 7:41
Lecture 2 minutes

Si vous êtes nouveau bachelier issu d’une filière professionnelle ou technologique, l’inscription en licence de votre choix n’est pas automatique. Votre parcours et vos connaissances doivent correspondre aux attentes de la licence choisie. “Lorsque la formation qu’ils ont suivie au lycée ne correspond pas à ce qu’on attend de nos futurs étudiants pour pouvoir réussir dans de bonnes conditions, la commission d’évaluation des voeux va donner la réponse “oui, si…” c’est-à-dire que s’ils veulent s’inscrire à l’université, il faudra qu’ils suivent ce parcours adapté qui est une année, un an, une seule chance, c’est une année de transition pendant laquelle les étudiants sont particulièrement accompagnés. Les cours sont les mêmes, les travaux dirigés sont les mêmes, mais ces étudiants-là bénéficient d’un accompagnement particulier sous la forme du soutien. Le soutien, c’est de l’accompagnement réalisé par les enseignants et le tutorat, c’est de l’accompagnement réalisé par les étudiants de L3″, explique Marina Demoy Schneider, vice-présidente en charge de la formation et de la vie universitaires. 
 
Poehia a 23 ans. Elle est titulaire d’un bac professionnel en gestion et administration. En 2017 elle s’inscrit à l’université dans la filière Économie et Gestion. Mais la jeune bachelière est à la peine. Elle abandonne les études pour entrer dans la vie active et se rend compte que le marché du travail est rude et qu’il faut se former. Cette année, elle met toutes les chances de son côté. Elle fait partie de ces étudiants inscrits en parcours adapté, et compte bien réussir : “En parcours adapté, on a comme en licence d’écogestion, la gestion, le droit, la macro-économie (…) Nous n’avons pas d’autres enseignements. C’est pour nous permettre de valider facilement nos UE. Ensuite, en intégrant la L1, on aura moins à faire pour la validation des UE. (…)”

L’année prochaine, vous pourrez vous inscrire dans 3 parcours adaptés : en Lettres, Langues et Sciences humaines, en Droit, Économie et gestion ou encore en Sciences technologies et santé.

Reportage Hitiura Mervin 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email :