jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Une réunion sur le Conseil local de sécurité et de prévention contre la délinquance

Publié le

Comment assurer une meilleure sécurité dans les quartiers ? Les autorités de l’État et du Pays, les représentants des forces de l’ordre et les maires de 8 communes dotées d’un conseil local de sécurité et de prévention se sont réunies ce matin pour faire le point sur les actions à mener au fenua.

Publié le 15/01/2020 à 15:00 - Mise à jour le 15/01/2020 à 15:15
Lecture < 1 min.

Comment assurer une meilleure sécurité dans les quartiers ? Les autorités de l’État et du Pays, les représentants des forces de l’ordre et les maires de 8 communes dotées d’un conseil local de sécurité et de prévention se sont réunies ce matin pour faire le point sur les actions à mener au fenua.

La lutte contre les produits stupéfiants et notamment l’ice inquiète de plus en plus.

Lire aussi > Délinquance en Polynésie : le trafic d’ice à la hausse

Avec les associations, les églises et les référents de quartiers, les autorités espèrent rassurer les familles et lutter aussi contre la délinquance des jeunes, les violences intra-familiales ou encore les incivilités routières.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« On se rend compte aujourd’hui qu’il est nécessaire d’avoir une animation beaucoup plus régulière quotidienne compte-tenu des attentes de la population en matière de sécurité. (…) On va programmer maintenant dans chaque commune des réunions des comités locaux de prévention de la délinquance de façon à apporter des réponses concrètes, comme par exemple identifier un quartier dans une commune où il y a des problèmes de trafic de drogues, de délinquance. Et c’est quelle réponse on apporte avec la police, la gendarmerie… et tous nos partenaires, quel travail de prévention, quel appui on peut apporter aux familles. Voilà le travail que nous souhaitons faire. (…) Nous devons tous nous mobiliser pour apporter ces réponses. Et il faut amplifier ces actions et que cela débouche sur des actions concrètes » a expliqué Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République en Polynésie française.

infos coronavirus