mardi 29 septembre 2020
A VOIR

|

Une rentrée scolaire entre excitation et appréhension

Publié le

C'était une rentrée sous le signe de la joie, ce mardi, pour beaucoup d'élèves qui ne s’étaient pas vus depuis plusieurs mois. Objectif pour les professeurs : rattraper le retard dû au confinement. Les mesures sanitaires, elles, restent de rigueur mais ont été allégées.

Publié le 02/06/2020 à 15:57 - Mise à jour le 02/06/2020 à 17:07
Lecture 2 minutes

C'était une rentrée sous le signe de la joie, ce mardi, pour beaucoup d'élèves qui ne s’étaient pas vus depuis plusieurs mois. Objectif pour les professeurs : rattraper le retard dû au confinement. Les mesures sanitaires, elles, restent de rigueur mais ont été allégées.

Beaucoup ne se sont pas vus depuis plus de deux mois… C’était donc l’heure des retrouvailles, ce mardi, pour les élèves du fenua. Au lycée du Diadème, à Pirae, la rentrée s’est faite entre excitation et appréhension.

Comme pour Pereti, qui vient de Moorea. « Je suis plutôt positive, indique-t-elle. J’espère juste rattraper mon retard parce que je n’ai pas pu suivre les cours par télétravail. » Malgré son sourire, cette élève en classe de première, appréhende tout de même son année de terminale. « L’année prochaine ça va être compliqué de passer autant d’épreuves en une seule année parce qu’il y aura plus de choses à apprendre, des choses à rattraper… »

Le confinement a été un moment stressant pour nombre d’élèves. Ces quatre prochaines semaines seront donc consacrées à une remise à niveau des cours donnés pendant le confinement.

« Il a fallu voir où chacun en était. Il y avait des petits décalages selon certains élèves, mais on arrive petit à petit à remettre tout le monde sur la même ligne, explique Daniel Tomasini, professeur d’histoire-géographie. Donc là on reprend la suite de l’année scolaire. Quatre semaines c’est très court, mais on va faire au mieux. Le mot d’ordre c’est de faire au mieux, de sorte à ce qu’on reconnecte les élèves avec le programme, avec l’école et avec l’enseignement. C’est un challenge, mais en même temps, comme c’est la première fois que ça se produit, c’est une expérience. Il y a l’indulgence qui est de mise et on va répondre aux questions des élèves parce qu’ils sont quand même inquiets. Ils se posent des questions sur l’année prochaine et on essaie de répondre de la manière la plus rassurante possible. »

Certains étaient très heureux de se retrouver. (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour cette rentrée, les mesures d’hygiène sont toujours de rigueur, rappelle le proviseur Philippe Beuchot. Les mesures barrières, elles, ont été allégées.

« Le protocole sanitaire ne s’applique plus en tant que tel mais on continue à demander aux élèves de respecter des règles d’hygiène : lavage des mains fréquent dans la journée, garder les distances autant que faire se peut, explique-t-il. Même si c’est compliqué parce qu’ils se retrouvent aujourd’hui, donc ils ont envie de partager un certain nombre de choses. Donc on conserve ça, et pour le reste on continuera à nettoyer de manière approfondi les salles pour maintenir une sécurité dans l’établissement. »

Statistiques de présence d’élèves dans les écoles, collèges et lycées publics pour le mardi 2 juin :

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la...

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV