vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Une pétition pour étendre la garantie catastrophes naturelles en Polynésie

Publié le

Publié le 26/01/2017 à 11:44 - Mise à jour le 26/01/2017 à 11:44
Lecture < 1 min.

Alain Le Bris, président du comité de sociétés d’assurances de Polynésie l’expliquait dernièrement« Il y a deux choses bien distinctes en Polynésie. Les assurés choisissent ou pas de se garantir contre les calamités et ceux qui ne sont pas garantis peuvent bénéficier du fonds de calamités (CAVC) ». Car contrairement à la métropole où les assurés versent automatiquement une cotisation à un fonds dédié aux catastrophes naturelles, en Polynésie cette garantie n’est pas obligatoire.

Suite aux intempéries du week-end dernier, l’association Heal The World Tahiti a lancé jeudi une pétition sur la plateforme Avaaz. Elle demande au président de la Polynésie Edouard Fritch de déposer un projet de loi du Pays pour instaurer l’obligation de garantie des catastrophes naturelles dans les contrats d’assurances de dommages.

Le week-end dernier, près de 900 maisons détruites, plus de 4000 personnes directement touchées par les intempéries. Mais peu de sinistrés sont assurés contre les catastrophes naturelles. Leur seul choix : se tourner vers leur mairie, récupérer des dons, faire une demande de fare OPH. 

Au moment où nous écrivons, la pétition de Heal the world Tahiti a déjà été signée près de 300 fois. 

Rédaction web 

Pour signer la pétition, cliquez ICI

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu