samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Une partie de la cargaison du Taporo VII déchargée

Publié le

Sur les quais de Motu Uta, les opérations de déchargement du Taporo VII se poursuivent. Une partie du matériel a été préservé, notamment des véhicules, déplacés sur le Taporo VI. Des experts norvégiens vont à présent évaluer l’état du navire et la marche à suivre pour le pompage de l’eau dans les cales.

Publié le 08/03/2022 à 17:30 - Mise à jour le 08/03/2022 à 17:31
Lecture < 1 min.

Sur les quais de Motu Uta, les opérations de déchargement du Taporo VII se poursuivent. Une partie du matériel a été préservé, notamment des véhicules, déplacés sur le Taporo VI. Des experts norvégiens vont à présent évaluer l’état du navire et la marche à suivre pour le pompage de l’eau dans les cales.

Le Taporo VII continue de mobiliser un important dispositif ce mardi. Jeudi dernier, plusieurs tonnes d’eau se sont engouffrées par la porte du navire en raison d’une surcharge de marchandises. Depuis hier, 25 personnes œuvrent pour sortir les containers et matériels situés dans les parties non immergées. Des opérations “assez sensibles car il suffit de peu de choses pour que le bateau bascule à bâbord”, explique le ministre des grands travaux, René Temeharo. “Donc il est très important d’avoir des moyens de calculs au niveau de nos grues, des lieux de positionnement sur le quai”.

Après plusieurs heures d’opérations terrestres infructueuses, c’est finalement par la voie maritime que sera évacuée une partie du chargement du Taporo VII. Difficile d’évaluer l’ampleur des pertes, mais les colis congelés et réfrigérés ont été placés lundi soir sur le Taporo VI, qui assurera l’acheminement des marchandises vers les îles Sous-le-Vent.

Une mission d’experts est attendue mercredi pour mener les opérations de pompage des cales. Si tout se passe comme prévu, le Taporo VI devrait quitter le quai de Motu Uta en direction des Raromatai ce jeudi.

infos coronavirus