mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Une page FaceBook pour signaler les violences familiales

Publié le

Publié le 13/03/2017 à 16:51 - Mise à jour le 13/03/2017 à 16:51
Lecture < 1 min.

Via cette page FaceBook, quiconque peut donc écrire au service du chef du parquet.  Un lien utile pour les personnes isolées, que ce soit géographiquement, en raison de l’immensité de la Polynésie, ou au sein de leur famille.
 
Selon Brigitte Angibaud, substitut général. « Seules 2% des violences sexuelles intrafamiliales arrivent à la connaissance des autorités judicaires, et seules 20% des violences familiales autres, arrivent à la connaissance des autorités judiciaires. »
 
Pour la substitut général, « ce chiffre noir est sans doute renforcé en Polynésie du fait de l’immensité du territoire, de son éclatement. »
 
Autre cause, le fait que l’autorité judiciaire soit loin, de manière quotidienne, dans l’ensemble des îles habitées. Ce compte FaceBook permettra aux victimes de signaler ces abus, elles qui, selon Brigitte Angibaud, « n’auraient jamais utilisé les voies normales d’accès au procureur de la République, parce qu’elles sont trop jeunes, isolées, qu’elles ont peur et qu’elles craignent les représailles. »
 

Rédaction web avec Jean-Baptiste Calvas 

infos coronavirus