fbpx
dimanche 26 janvier 2020
A VOIR

|

Une page Facebook pour les paranges de Polynésie

Publié le

Publié le 14/10/2018 à 10:50 - Mise à jour le 14/10/2018 à 10:50
Lecture 2 minutes

Le 15 octobre est la journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal. Le deuil périnatal est la perte d’un enfant en cours de grossesse, à la naissance, dans les heures qui suivent ou durant les 7 premiers jours de vie. L’Organisation mondiale de la santé estime qu’environ 2,7 millions de nouveau-nés sont décédés en 2015 et 2,6 millions d’autres enfants sont mort-nés.

La perte d’un enfant est une épreuve traumatisante. De nombreuses associations existent dans le monde, en soutien aux “paranges” (contraction de parents et ange, mot créé pour définir les parents ayant perdu un enfant). En Polynésie, il n’en existe pas encore, mais des groupes se forment. 

> “Le plus dur a été l’après”

Charlène a perdu son enfant l’année dernière. “Nous avons été très bien accompagnés par l’hôpital, mais le plus dur a été l ‘après, une fois chez soi, le ventre vide”, se souvient-elle. La jeune femme constate alors l’absence de structure de soutien aux paranges sur le fenua. Elle se tourne alors vers une amie de métropole qui a vécu le même drame. Puis, Charlène trouve peu à peu d’autres paranges du fenua sur les réseaux sociaux.

Pour continuer à partager, la jeune mamange a décidé il y a peu de créer une page Facebook, Les anges du fenua. “La page que j’ai créée se veut être un espace d’échange d’informations, d’expériences entre paranges mais également pour l’entourage, la famille, les amis qui souvent ne savent pas quoi ni comment en parler. Aussi, certaines mamanges souhaitent partager leur expérience directement sur la page, d’autres ont juste des questions. Je partage aussi des vidéos, articles, citations qui m’ont personnellement aidé ou que je trouve pertinents.”

> Bientôt une association ?

Cette page est une première étape pour Charlène qui aimerait monter une association afin de “mettre de réelles actions en place. Certaines associations existantes en métropole proposent par exemple le passage d’un photographe bénévole pour avoir de beaux souvenirs qui sont précieux, car les seuls qui resteront de cet enfant. Il y a aussi des bénévoles qui tricotent du linge avec une taille adaptée à ces petits anges (selon le terme de la grossesse) afin qu’ils soient encore plus beaux pour les parents, leur apportent plus de dignité encore.”

Une autre mamange du fenua a aussi créé un groupe “J’ai perdu un enfant, j’en parle”. 
Pour soutenir les paranges pour cette journée de sensibilisation, un ruban bleu et rose est partagé sur les réseaux sociaux. 

Manon Della-Maggiora

 

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : r[email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Turama : Parcoursup, ouverture de la plateforme le 22...

Mercredi 22 janvier, tous les élèves de Terminale devront constituer leur dossier sur la plateforme Parcoursup. Il n’y a pas de nouveauté cette année, mais attention vous n’aurez que jusqu’au 12 mars pour valider vos choix. Nous nous sommes rendus dans un des établissements où le suivi des élèves a été des plus efficace : au lycée Samuel Raapoto.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X