dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Une nouvelle licence Accès santé à l’UPF

Publié le

À Outumaoro, près de 200 étudiants en médecine ont effectué leur rentrée à l’université. Si le PACES, la première année commune des études de santé, était la seule filière disponible sur le fenua pour entrer en faculté de médecine, ce n'est désormais plus le cas. En effet, une nouvelle filière a vu le jour à l’UPF : la licence Accès santé (L.AS).

Publié le 26/08/2020 à 16:43 - Mise à jour le 27/08/2020 à 8:14
Lecture 2 minutes

À Outumaoro, près de 200 étudiants en médecine ont effectué leur rentrée à l’université. Si le PACES, la première année commune des études de santé, était la seule filière disponible sur le fenua pour entrer en faculté de médecine, ce n'est désormais plus le cas. En effet, une nouvelle filière a vu le jour à l’UPF : la licence Accès santé (L.AS).

« C’est dans le cadre de la réforme des études de santé, où la PACES disparait, c’est-à-dire que cette année encore, on a les redoublants de PACES 2019/2020, mais pour 2020/2021, nous n’avons que des primo-entrants en licence Accès santé » explique Marina Demoy-Schneider, vice-présidente en charge de la formation et de la vie universitaire.

Ces étudiants en licence Accès santé auront des enseignements santé équivalents à ceux de la PACES (première année commune aux études de santé) et des enseignements en commun avec la licence Sciences de la vie, et des épreuves à la fin du premier et du deuxième semestre. Les meilleurs d’entre-eux seront sélectionnés pour la deuxième année d’études de santé à Bordeaux.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ceux qui ne seront pas lauréats la première année n’iront donc pas à Bordeaux, mais pourront continuer en deuxième année de licence Sciences de la vie, ce qui n’était pas le cas pour les PACES car ceux qui n’avaient pas le concours redoublaient en PACES, et ils redoublaient même s’ils avaient la moyenne. Alors que si les étudiants ont la moyenne en licence Accès santé, ils pourront aller en deuxième année et auront ainsi une deuxième et ultime chance pour se présenter aux épreuves de santé s’ils auront acquis les nouvelles compétences et connaissances de la deuxième année de la licence Sciences de la vie.

La mise en place de cette nouvelle licence permet donc aux étudiants d’avoir une porte de sortie et une reconnaissance des années d’études effectuées. Ils peuvent s’orienter vers la médecine, mais aussi vers l’odontologie, la pharmacie et vers la maïeutique. Seuls les étudiants lauréats pour la maïeutique resteront à l’école de sage-femmes de Papeete.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV