lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Communiqué

Une nouvelle extension pour le centre médico-social Rima here

Publié le

COMMUNIQUE - Une nouvelle extension pour le centre medico-social Rima here qui accueille des adultes atteints de handicaps autres que physiques. La cérémonie de pose de la première pierre s'est déroulée ce mardi.

Publié le 16/11/2021 à 14:44 - Mise à jour le 16/11/2021 à 16:53
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUE - Une nouvelle extension pour le centre medico-social Rima here qui accueille des adultes atteints de handicaps autres que physiques. La cérémonie de pose de la première pierre s'est déroulée ce mardi.

L’association Rima here gère un centre médico-social de jour uniquement, situé dans la commune de Faa’a. Son équipe pluridisciplinaire accueille actuellement 72 personnes, âgées de 20 à 60 ans. Ce centre médico-social a pour objectif d’insérer ces personnes dans des ateliers de travail ou de formations, afin de les rendre plus autonomes.

En 1999, face à un besoin d’hébergement des personnes en grande difficulté sociale, un foyer d’hébergement a été construit sur le site, à Faa’a. Il accueille les usagers souhaitant bénéficier d’une vie plus autonome, et qui ne peuvent vivre dans leur famille d’accueil ou biologique. Des studios ont été aménagés avec une prise en charge adaptée et personnalisée. Au sein de ce centre d’hébergement, 24 des 72 personnes inscrites au centre médico-social y vivent en semi-autonomie tout au long de l’année. 

Rima Here est la seule structure au Fenua à accueillir des adultes atteints de handicap mental.

Les missions de l’association Rima Here sont diverses et variées. Elle gère ainsi trois pôles : le Centre d’Accueil, le Centre de Formation et le Centre d’Hébergement.

Face à une demande toujours élevée, la construction d’une extension d’hébergement est devenue nécessaire. Cette extension pourra notamment accueillir 16 personnes supplémentaires. 

Le coût total de l’opération de l’extension du centre d’hébergement s’élève à 51 049 036 millions Fcfp, et est financé à 100% par le Pays. La durée des travaux est estimée à 12 mois.

infos coronavirus